New York : nos 10 favoris dans la Big Apple

Hello les voyageurs,

On reprend enfin un peu de service par ici après un magnifique voyage au Mexique, dont on vous parlera très prochainement.

Mais en attendant, on a décidé de continuer de vous raconter nos escapades de 2018 et notamment la plus belle d’entre elles : NEW YORK. Si vous prévoyez de visiter la Big Apple en 2019, restez par ici, car cet article va vous plaire… On vous dévoile toutes les informations pratiques pour organiser vous aussi votre citytrip et le classement de nos 10 spots new-yorkais favoris. Vous nous suivez ?

New York, côté pratique.

Commençons par les transports : de nos jours, il est plutôt aisé de rejoindre New York, quelle que soit votre position dans le monde. Nous sommes pour notre part partis de Montréal avec la compagnie Greyhound, car c’est elle qui offre le meilleur prix pour effectuer ce périple (174 CAD/personne au mois d’août, soit dans les 115 €/personne). Nous avons donc pris le bus à la gare d’autocars de Berri-UQAM à Montréal et celui-ci nous a déposés 8 heures plus tard à la gare Grand Central de New York.

Si vous voyagez depuis la France, comptez 500/600 € en moyenne pour partir comme nous pendant la haute-saison. Cependant, restez aux aguets, car les promotions pour New York pullulent et j’ai déjà vu passer des vols dans les 300 euros (moins cher que depuis Montréal, bande de chanceux).  

Pour les logements, soyons honnêtes : sachez qu’il n’existe pas d’hôtels à prix vraiment raisonnable à New York. Surtout si vous désirez avoir une chambre double correcte et dormir dans Manhattan. Nous avons personnellement jeté notre dévolu sur l’hôtel 32 32, situé comme son nom l’indique au croisement de la 32E et de la 32nd st, en plein cœur de Manhattan et à deux pas de l’Empire State Building. La chambre était hyper spacieuse et fonctionnelle (avec un espace cuisine), et nous en avons eu pour environ 170 euros/nuit. Beaucoup réduisent les coûts en privilégiant des logements à Brooklyn, Harlem ou même Staten Island (à vous de voir si vous aimez prendre le ferry tous les jours), mais pour notre part, nous avions vraiment envie de profiter de l’effervescence de la ville.

D’ailleurs, nous n’avons pas évoqué le cas Airbnb comme à notre habitude, car celui-ci est plus ou moins interdit à New York. Une loi datant de 2010 stipule en effet que la location d’appartement de moins de 30 jours est illégale dans les immeubles comprenant 3 appartements ou plus si le propriétaire n’est pas présent pendant toute la durée du séjour. Autant dire que cela représente une bonne part des annonces proposées par Airbnb à Manhattan, même si cela reste peut-être envisageable dans les autres boroughs comme Brooklyn ou le Queens. Dans la majeure partie des cas, c’est souvent le propriétaire de l’appartement qui s’expose à une amende, mais cela n’est pas sans risque pour le locataire non plus. Si le propriétaire se fait prendre, il peut annuler votre réservation du jour au lendemain, voir ne pas vous prévenir du tout et bonne chance ensuite pour louer un logement à New York en dernière minute sans y laisser un rein. Dans de telles conditions, nous avons donc décidé de ne pas prendre le risque de louer un appartement via Airbnb, mais libre à chacun d’agir comme bon lui semble.

Brooklyn, New York

Et le top 10 alors ?

Pour replacer les choses dans leur contexte, il faut savoir que j’avais déjà visité la ville, il y a environ 8 ans, lors de ma première venue au Canada. Pour Sébastien, il s’agissait par contre d’une première. On a donc essayé de mixer « grands classiques » et « lieux un peu plus méconnus » pour satisfaire tout le monde.

1/ Le quartier de Brooklyn (DUMBO)

Deuxième arrondissement le plus connu de la ville après Manhattan, Brooklyn est incontestablement le SPOT que l’on a préféré tous les deux à New York. Je ne sais pas pourquoi, je n’y étais pas allée la première fois, mais quelle erreur ! Son côté arty mixé à ses vieux immeubles en briques rouges avait en effet tout pour nous plaire. Mention spéciale pour le quartier de DUMBO (Down Under Manhattan Bridge Overpass), qui abrite d’anciens entrepôts industriels reconvertis en boutiques indépendantes, restaurants et galeries d’art. C’est assurément devenu le quartier bobo et branché de la ville : l’atmosphère qui y règne est des plus agréables et les vues offertes sur le Manhattan Bridge et la skyline de Manhattan valent clairement le déplacement. Il y a également pas mal de restaurants très chouettes dans le quartier dont Cecconi’s Dumbo, qui bien que hyper touristique (et donc un peu cher) offre une nourriture de qualité avec une vue idyllique sur Manhattan; ou Taco Dumbo, qui dans un cadre hyper cosy propose pas mal de mets mexicains et des Poke bowls à tomber.  

Brooklyn, New York
Brooklyn, New York

2/ Central Park

Notre second coup de cœur new-yorkais n’est autre que le poumon vert de la ville : Central Park. D’une superficie de 341 hectares, Central Park représente depuis 1873, une oasis de verdure au milieu de la forêt de gratte-ciel de Manhattan. On a adoré se promener au cœur de celui-ci et découvrir successivement le Jacqueline Kennedy Onassis Reservoir (le plus grand plan d’eau du parc, qui apparaît dans beaucoup de films et séries), Sheep Meadow, la magnifique fontaine de Bethesda (à côté de laquelle de nombreux artistes se produisent), et Strawberry Fields (où se trouve le mémorial en l’honneur de John Lennon). À nos yeux, Central Park est un passage obligé pour se ressourcer au cœur de la jungle new-yorkaise et s’imprégner de l’ambiance de la ville. Niveau food (car vous l’aurez compris, New York se visite aussi via ses merveilles gustatives), on pense avoir trouvé le combo parfait alliant un petit Shake Shack (comment résister quand il y en a partout dans la ville et que celui de la Colombus avenue, se situe juste à côté du parc) et un énorme cookie de la Levain Bakery située non loin sur la 74 th avenue.

Central Park
Central Park

3/ Le Top of the Rock

Sur la troisième marche du podium, on ne pouvait pas lister nos lieux favoris à New York sans parler du célèbre « Top of the Rock », l’une des vues les plus photographiées de la ville. Construit dans les années 30, à l’initiative de la famille Rockefeller, le Rockefeller Center est l’un des bâtiments symboliques New York, notamment grâce à sa célèbre Rockefeller Plaza, où se tiennent de nombreux événements et à son observatoire. Perchés au sommet, au coucher du soleil, on a pu y contempler un des plus beaux panoramas urbains que l’on n’ait jamais vu. Si cela vous tente, le billet adulte coûte 36 $ (+taxes) en journée et 54 $ (+taxes) pour y aller au moment du coucher du soleil. Réservez un peu à l’avance si vous voulez vous y rendre sur ce créneau, car il peut parfois être full et vous allez devoir vous retrouver comme nous à négocier avec l’employé de l’accueil. À noter que plusieurs autres rooftops sont également accessibles, mais celui-ci est clairement un des meilleurs selon nous puisqu’il offre un point de vue sur les autres buildings emblématiques, dont l’Empire State Building, le Chrysler Building et le One World Trade Center.

Le Top of the Rock

4/ Times Square

Comment faire un classement sur New York sans évoquer son quartier le plus emblématique : Times Square. Surnommé «Crossroads of the world», Times Square est l’un des endroits les plus célèbres et les plus animés au monde. Immense centre culturel, où se concentrent théâtres, salles de spectacles et music-halls, c’est aussi un lieu populaire où se trouvent de nombreux commerces, se produisent des artistes de rue et où les New-Yorkais aiment à se retrouver pour de grands rassemblements. Times Square est un quartier en constante effervescence, à toute heure du jour et de la nuit, et c’est assurément grâce à lui que New York peut se targuer du surnom de « ville qui ne dort jamais ». Si vous cherchez un endroit où vous restaurer, nous avons trouvé deux belles enseignes malgré la multitude de restaurants présents dans les alentours. La première est Dutch Fred’s, où Sébastien a mangé l’un des meilleurs burgers de sa vie (et Dieu sait qu’il en a testé beaucoup) et où pour ma part j’avais opté pour de délicieux fish tacos. Niveau décoration, on était dans un pub des plus classiques, mais le personnel était très sympathique et les prix plutôt corrects. La deuxième enseigne que nous avons essayée dans le coin est Burger & Lobster, un restaurant qui comme son nom l’indique sert du homard (met limite bon marché en Amérique du Nord). On a longtemps hésité à vous présenter cette adresse, puisque l’on a décidé de ne plus manger de homard depuis que l’on connaît les conditions dans lesquelles ils sont exécutés. Mais étant donné que l’on se doit aussi de vous dévoiler nos bons plans et bien sachez que c’est une excellente adresse pour déguster des mets à base de crustacé à un prix très abordable. Nous avions opté pour un homard cuisiné et un lobster roll et avions partagé nos plats. C’était vraiment très bon, il n’y a rien à redire là dessus et on vous conseille d’aller là-bas si vous voulez en profiter pour goûter à ce type de plat.

Times Square
Times Square

5/ La Statue de la Liberté

À la cinquième place de notre classement, on retrouve l’emblème de la ville : la célèbre statue de la liberté, bien sûr. Construite en 1886 par Auguste Bartholdi et Gustave Eiffel, elle fut offerte par la France aux États-Unis, en signe d’amitié pour célébrer le centenaire de la Déclaration d’indépendance américaine. La façon la plus commune de rejoindre celle-ci est de monter à bord de l’un des ferries qui relient Battery Park à Liberty Island et Ellis Island. Il se trouve d’ailleurs sur cette dernière, un musée très intéressant sur l’histoire de l’immigration américaine. On prend ici toute la mesure de l’immense symbolique de la statue, qui pendant des décennies a été la première vision des États-Unis pour des millions d’immigrants venus d’Europe, après une longue traversée de l’océan Atlantique. Au retour, on peut profiter de la skyline offerte sur Manhattan, qui vaut elle aussi grandement le détour. Pour visiter la statue de la Liberté, il faut compter 18,50 $ (+ taxes)/personne pour se rendre sur l’île et son piédestal et 21,50 $ (+ taxes) si vous voulez avoir accès à la Couronne. Attention, prenez-vous-y longtemps à l’avance, car les places pour cette dernière sont bien entendu limitées.

Statue de la Liberté
Statue de la Liberté
Statue de la Liberté

6/ La Messe Gospel à Harlem

Pour notre sixième coup de cœur new-yorkais, ce n’est pas un lieu à proprement parler, mais plus une expérience de vie que l’on voudrait vous recommander. Comme vous le savez surement, Harlem abrite l’une des plus grosses communautés afro-américaines du pays et c’est donc l’endroit idéal pour s’imprégner de la culture de cette dernière en assistant à une messe gospel. De nombreuses églises proposent des offices ouverts aux touristes le dimanche et nous avons arrêté notre choix sur la First Corinthian Baptist Church, qui avait de plutôt bons avis sur Internet. Nous avions aussi lu qu’il fallait impérativement aller à la messe de 8 h, car c’est à cette heure-ci qu’il y a le plus de fidèles et le moins de touristes. Notre (mon) manque d’anticipation légendaire a fait que nous sommes arrivés pile au début de l’office et on a donc été poussés vers les balcons à l’étage au milieu de tous les fidèles. On a mis quelques minutes à se rendre compte que l’on avait été plutôt chanceux dans l’histoire, car tous les autres touristes étaient « parqués » dans des gradins en arrière. On a ainsi pu vivre pleinement notre expérience et quelle expérience franchement ! J’en ai encore des frissons en écrivant ces lignes. C’est assez difficile à décrire, mais on a vraiment passé un super moment plein d’émotions. C’est certainement l’un de nos meilleurs souvenirs à New York et on ne peut que vous recommander d’y aller aussi. Si vous prévoyez de rester un peu dans Harlem à la suite de la messe, nous avions trouvé un excellent restaurant assez proche à Mott Haven : le Charlies Bar & Kitchen. Les burgers étaient vraiment très bons, l’ambiance typiquement new-yorkaise et le personnel étaient adorables. Bref, à ajouter à votre To Do List.

7/ The New York Public Library

Difficile d’envisager une visite de New York, sans faire un détour par sa New York Public Library. Construite en 1895, la bibliothèque publique de New York est une bibliothèque majestueuse, située en plein cœur de Manhattan sur la 5e avenue. Elle vous est probablement familière, car elle a servi de décor à bon nombre de films et séries américaines, dont notamment Le jour d’après et Ghostbusters. On a adoré déambuler entre ses différentes salles qui sont toutes plus somptueuses les unes que les autres. La bibliothèque est vraiment un magnifique monument et cerise sur le gâteau elle est totalement gratuite. Ne vous privez pas d’aller y jeter un coup d’œil pour vous imprégner de l’ambiance des lieux.

The New York Public Library

8/ The High Line & Meatpacking District

En huitième position, nous avons décidé d’évoquer la High Line et son quartier Meatpacking District. The High Line est une promenade longue de plus de 2 km, aménagée sur une ancienne voie ferrée en plein cœur de Manhattan. Des passerelles en bois et des petits jardins y ont été agencés et des transats en bois y ont été placés pour se reposer tout en admirant les rues new-yorkaises. Depuis la création de cette dernière, le Meatpacking District fait ainsi partie des nouveaux quartiers tendance à New York. Il abritait auparavant des abattoirs et usines de conditionnement (ce qui explique son nom), mais doit aujourd’hui sa renommée aux boutiques, restaurants et boîtes de nuit qui s’y sont installés. Si vous cherchez à vous restaurer, on vous conseille d’ailleurs d’aller faire un tour du côté du Chelsea Market, qui regorge de petits comptoirs et restaurants en tout genre. Vous trouverez forcément quelque chose qui vous plaît.

The High Line
Meatpacking District

9/ The Flatiron Building

En neuvième position, on retrouve l’un des premiers lieux que l’on a visité à New York et probablement l’un de ses monuments les plus emblématiques : le Flatiron Building. Construit en 1900 en face du Madison Square, il est particulièrement connu grâce à son étrange architecture en triangle, qui rappelle un fer à repasser. Pour l’anecdote, sa forme caractéristique est due à l’embranchement à cet endroit-là, de la 5e avenue avec Broadway qui est la seule avenue de New York ne respectant pas le plan d’alignement avec croisements à angles droits des autres artères. En conséquence, il a fallu construire un immeuble en pointe à l’intersection. Cette petite singularité en fait assurément le bâtiment le plus insolite de la ville et un passage obligé. Si vous vous trouvez dans le coin à l’heure du déjeuner (ou lorsqu’une fringale se présente), profitez-en pour aller essayer les chaînes Eataly ou Whole Foods Market, situées dans les environs. La première abrite de nombreux comptoirs où l’on peut déguster des spécialités italiennes sur le pouce, comme des focaccias ou des assiettes de pâtes. La deuxième est un peu plus «green» et vous pouvez là, vous faire plaisir avec un énorme bar à salade et des snacks healthy.

Flatiron Building
Flatiron Building

10/ Le Jardin botanique de New York

Dernier coup de cœur de notre liste, qui est un lieu un peu moins touristique que les autres, car légèrement plus excentré : The New York Botanical Garden. Situé dans le Bronx, le Jardin botanique de New York est réputé pour être l’un des plus beaux et plus grands jardins du monde. Il s’étend sur plus de 97 hectares et accueille entre autres 48 jardins et collections de plantes différents, ainsi que plusieurs laboratoires botaniques renommés. Si vous voulez vous mettre au vert le temps d’un après-midi, on vous recommande vraiment cette visite, car il n’y a aucun touriste là-bas en comparaison de Central Park. Notez qu’il est possible de l’explorer gratuitement le mercredi et qu’il vous en coûtera 23 $ les autres jours de la semaine et 28 $ le week-end et les jours fériés. Dernier point, ce parc se mérite, et on vous préconise d’opter pour le train, plutôt que le métro pour vous y rendre, car cela est beaucoup plus rapide. De mémoire, il me semble que le trajet A/R nous a coûté 13 $/personne.

Le Jardin botanique de New York
Le Jardin botanique de New York

Et voilà pour le classement de nos 10 lieux favoris à New York. Bien évidemment, la ville abrite encore de nombreuses merveilles que nous n’avons pas abordées par choix parce qu’elles nous ont moins plu que celles citées précédemment (le Mémorial du 9-11 ou Roosevelt Island) ou bien parce que nous n’avons pas eu le temps de nous y rendre (Coney Island). Toujours est-il que New York est une ville qui regorge de mille et une activités et que l’on a déjà hâte d’y retourner. Comme d’habitude, si vous avez des questions ou des remarques, l’espace commentaire est vôtre. On vous donne rendez-vous très bientôt pour une nouvelle destination.

Voyagement vôtre
2019-03-27T19:02:31+01:00 4 mars 2019|Amérique, CityTrip, Conseils, Etats Unis, Récit|4 Commentaires

4 Commentaires

  1. My Travel Blog 25 mars 2019 à 15 h 50 min - Répondre

    Souvenirs, souvenirs… Qui pour ma part remontent à 2006. Etant étudiant et n’ayant que peu de moyens, je n’avais pas pu tout visiter à l’époque mais je me rends compte, à la lecture de votre article, que j’avais quand même vu l’essentiel de NY.

    • Lauralee 26 mars 2019 à 14 h 47 min - Répondre

      Oui, il faut reconnaître qu’on a fait pas mal de choses gratuites. De la sorte, ça s’adapte aussi bien aux petits qu’aux plus gros budgets ! 😉

  2. PepetteEnVadrouille 3 avril 2019 à 22 h 11 min - Répondre

    Je conserve précieusement votre article ! Direction NY pour fêter mes 30 ans le 4 juillet avec en prime le feux d’artifice !

    • Lauralee 4 avril 2019 à 14 h 49 min - Répondre

      30 ans à NY, ça va être tellement cool ! J’espère que vous allez en prendre plein les yeux. Vous prévoyez d’y rester combien de temps ? 😉

Laisser un commentaire