Monument Valley : la découverte du Far West

Salut les voyageurs,

Comme promis dans notre précédent article sur l’indescriptible Antelope Canyon, nous continuons aujourd’hui d’explorer les territoires Navajos et vous emmenons à la découverte de Monument Valley et de ses mythiques paysages du Far West.

Que vous les ayez découverts dans les films emblématiques de John Wayne ou plus récemment grâce à Westworld (meilleure série du moment pour ceux qui l’ignoreraient encore), vous n’avez pas pu passer à côté de ces images qui incarnent à elles seules, le rêve américain de tout voyageur venant explorer l’Ouest du pays.

C’est sous un ciel couvert et dramatique que nous avons eu la chance de découvrir ce site naturel emblématique et ses paysages à couper le souffle, composés de Mesas, ces immenses buttes de grès culminant jusqu’à 300 mètres de haut.

Vue depuis la terrasse du Visitor Center, Monument Valley

Visiter Monument Valley

À l’instar d’Antelope Canyon, Monument Valley appartient à une réserve Navajo et le pass «America the Beautiful» du National Park Service ne vous sera donc d’aucune utilité en ces lieux. Il vous faudra débourser 20$ (pour un véhicule de 4 personnes maximum) pour accéder au territoire sacré de ce peuple mythique. À savoir pour information, car cela n’est pas très explicite sur le ticket, que celui-ci serait valable 3 jours selon les dires des Navajos tenant la boutique de souvenirs.

Que faire à Monument Valley ?

Le Visitor Center

Comme dans les autres parcs américains, nous avons commencé notre visite par le Visitor Center. C’est normalement dès la terrasse de celui-ci que vous prendrez votre première claque visuelle en vous retrouvant nez à nez avec les trois plus célèbres buttes de Monument Valley : West Mitten Butte, East Mitten Butte et Merrick Butte.

Étant arrivés juste avant midi, nous avons fait un rapide tour dans le musée et la boutique de souvenirs de celui-ci. Nous en avons également profité pour déjeuner face à ces trois chefs-d’oeuvre de la nature avant de voir débarquer les cohortes de touristes et de partirent vers un peu plus de calme.

Profitez quand même de votre passage là-bas pour aller faire un tour sur la terrasse du restaurant de l’hôtel « The View ». Vous trouverez à un moment une pancarte vous indiquant l’emplacement préféré de John Wayne pour admirer la vue.

Vue depuis la terrasse du restaurant, Monument Valley
Glass ball project
Vue depuis la terrasse du restaurant The View, Monument Valley

La Valley Drive

L’autre « must » à faire absolument lorsque l’on visite Monument Valley est bien évidemment la Valley Drive ! Longue de 27km, cette route tortueuse vous fera sillonner entre les buttes et formations rocheuses de Monument Valley.

Pour ce qui est du parcours de la Valley Drive, on ne vous cache pas que l’on en prend plein les mirettes pendant près de 3 heures, en voyant défiler successivement The Mittens & Merrick Butte, Elephant Butte, les Three Sisters, Camel Butte, Totem Pole, Artist’s Point, North Window, The Thumb et bien évidemment le John Ford’s Point. Pour l’anecdote, sachez d’ailleurs que les Navajos ont nommé les rochers avec des noms d’animaux ou de personnes, en fonction de ce que leurs formes symbolisent dans leur histoire.

Camel Butte, Monument Valley
North Widow, Monument Valley
Spearhead Mesa, Monument Valley

En outre, j’attire l’attention sur le John Ford’s Point, puisqu’il s’agit bien évidemment du lieu mythique, utilisé par le cinéaste dans pas mal de ces films. Je ne crois pas me tromper en affirmant que tout le monde a déjà vu une image de ce promontoire avec les buttes de Monument Valley en arrière-plan. Et bien sachez que la fiction peut rejoindre la réalité, et que moyennant 5 dollars il est possible de se prendre soi-même en photo à dos de cheval sur le fameux rocher. Nous n’avons malheureusement pas pu l’expérimenter, car en raison du mauvais temps, le Navajo qui reste à proximité des lieux avait plié bagage, mais il faut avouer que c’est une expérience qui nous aurait bien plu.

John Ford's Point, Monument Valley

Autre point important que l’on se doit de souligner : faites bien attention au choix de votre voiture de location si vous prévoyez de visiter Monument Valley. C’est expressément pour ce lieu que nous avions pris la décision de louer un SUV plutôt qu’une mustang et le moins que l’on puisse dire c’est que nous n’avons pas regretté notre choix. De la poussière, des sensations, des vues à couper le souffle, il s’agissait d’un vrai road trip dans le road trip et l’on a adoré cette expérience. Mais celle-ci semble bien moins fun avec une voiture trop basse. Si toutefois, vous avez opté pour un véhicule de ce type ou un camping-car, sachez qu’il est également possible de visiter Monument Valley dans des 4×4 conduits par les Navajos, moyennant une cinquantaine d’euros. L’atout de ce genre de visite réside dans le fait que les Navajos vous emmènent dans des « restricted areas » comme la Mystery Valley non accessibles aux personnes qui décident de faire seules leur parcours. L’inconvénient par contre est que, comme pour toute visite de groupe, vous n’êtes pas libres de faire ce que bon vous semble. À vous de voir, ce qui paraît le plus avantageux selon vos attentes et vos goûts personnels.

Camel Butte, Monument Valley
Cly Butte, Monument Valley
Totem Pole, Monument Valley

Après avoir arpenté la valley Drive pendant une bonne partie de l’après-midi, on vous recommande de retourner au Visitor Center pour admirer le coucher de soleil depuis sa terrasse. Le temps maussade qu’il y avait le jour de notre visite ne nous a pas permis de l’observer, mais on espère que vous serez plus chanceux que nous.

Les autres activités: balade à cheval ou survol en hélicoptère

Lors de notre visite à Monument Valley nous nous sommes contentés des activités précédemment abordées. Sachez cependant qu’il est également possible de découvrir le site en randonnant à cheval pour une cinquantaine d’euros. Nous sommes loin d’être des cavaliers émérites, mais on doit avouer que c’est une activité qui nous aurait bien tentés si le temps nous l’avait permis et que des randonnées avaient été proposées ce jour-là.

L’autre activité atypique possible est bien évidemment le survol de Monument Valley en avion ou hélicoptère. Depuis les villes de Page et de Phoenix, il semblerait que plusieurs sociétés proposent en effet de survoler le site pendant environ deux heures et pour 250 dollars par personne. On ne vous cache pas que le prix refroidit un peu et que nous avions déjà prévu de faire cette activité au Grand Canyon (oui comme ça, vous aurez encore plus hâte de lire notre article :p). L’expérience doit cependant être hors du commun alors si vos moyens vous le permettent, foncez!

Elephant Butte, Monument Valley

Où loger ?

Comme vous pouvez l’imaginer, Monument Valley est située au milieu de nulle part. Les villes, mêmes moyennes, sont localisées à des kilomètres du site et les options pour se loger sont donc bien minces. C’est pourquoi nous vous recommandons de ne pas faire la même erreur que nous et de vous y prendre bien à l’avance pour réserver votre logement.

Mesa de Monument Valley

Malgré cela, tout comme dans les autres parcs américains, il existe quelques options pour loger à Monument Valley à l’intérieur et à l’extérieur du parc.

À l’intérieur du site, il vous est possible de loger dans l’hôtel des Navajos, « The View », qui offre une vue incroyable sur les trois buttes emblématiques de Monument Valley. Il était malheureusement complet et de toute évidence hors budget, lorsque nous avons fait nos réservations pour les États-Unis. Mais finalement avec le recul, on se dit que la prochaine fois nous nous laisserions peut-être tenter par un petit craquage, ne serait-ce que pour admirer le lever de soleil sur les trois buttes depuis notre lit.

L’autre option envisageable pour dormir à l’intérieur du parc, mais rapidement complète également est bien évidemment le camping. Pour une vingtaine de dollars, il vous sera en effet possible de vous réveiller aux pieds des Mesas.

Comme vous vous en doutez, nous avons donc choisi l’option à l’extérieur du parc. À une quarantaine de kilomètres de Monument Valley, se trouvent les villes de Kayenta et Mexican Hat. C’est dans la seconde que nous avons choisi de loger en réservant une chambre dans le motel Hat Rock Inn (4/5 sur TripAdvisor). Située le long de la San Juan River, la ville est bien plus petite que ce que l’on imaginait et il n’y a pas grand-chose à part ses deux hôtels et ses deux restaurants. La chambre du Hat Rock Inn était cependant très correcte et cela reste une excellente étape pour une nuit.

Seb face à Monument Valley
Lolo face à Monument Valley

C’est sur ces derniers mots que nous allons clore ce billet sur Monument Valley. Dans le prochain article, nous entamerons le chemin du retour vers la Californie avec une étape sensationnelle au Grand Canyon. Stay tuned!

Voyagement vôtre

Vos commentaires

Me notifier
avatar
Léa
Invité

Quel article ! Nous partons cet été, et nous aurons la chance de dormir au camping de Monument Valley 🙂
Et on se laisserait bien tenter par une petite ballade à cheval après avoir lu cet article !

Voyagement vôtre
Voyagement vôtre

Merci Léa pour ce gentil commentaire. Je pense que vous avez bien fait de réserver le camping, celui-ci est vraiment aux pieds des buttes, vous allez vraiment vivre une super expérience. 🙂
Pour la randonnée à cheval, si le temps vous le permet, vous auriez tord de vous en priver! 😉

Pauline
Invité

J’y vais cet été et cet article m’a vraiment trop donné envie! On a prévu un survol en avion je pense que la vue va juste être incroyable…

Stephanie
Invité

C’est magnifique ! Un jour c’est clair, j’irai voir ça de mes propres yeux 🙂

ingrid
Invité

13 ans plus tard, j’aime toujours autant redécouvrir ce lieu qui m’a mis des étoiles dans les yeux lors de mes 17 ans. Entre la visite en 4*4 et le lever de soleil, je ne pouvais que tomber amoureuse de cet endroit magique ! J’ai hâte d’y retourner un jour par moi même et non en colonie de vacances pour être libre de mes visites 🙂