• Skyline Montréal

Montréal : nos 10 lieux et activités incontournables

Hello les voyageurs,

Après nos divers récits sur la Belle Province, il nous semblait impossible de clôturer le chapitre de nos aventures québécoises sans évoquer la ville où l’on a vécu pendant près de deux ans : Montréal. Mélange cosmopolite, obtenu grâce aux différentes communautés qui la peuplent, Montréal est une métropole dynamique, qui abrite de nombreux endroits branchés et une offre d’activités conséquente. Plutôt que de vous proposer un article avec des itinéraires types, nous avons pris le parti de vous élaborer une sélection de nos 10 lieux et activités favori(te)s, qui englobe évidemment toutes les choses à faire dans la ville à nos yeux ! Vous êtes prêts ?! C’est parti !

1. Grimper au Mont-Royal pour contempler la vue.

On commence avec un incontournable à faire lors d’une venue à Montréal : la visite du Mont-Royal. Perchée à 234 m d’altitude, la « Montagne » comme on l’appelle ici, offre l’un des plus beaux panoramas sur la ville depuis le belvédère Kondiaronk. C’est LE point de vue sur Montréal et vous n’avez pas pu passer à côté si vous vous êtes déjà renseignés sur celle-ci. L’autre partie du parc n’est pas en reste non plus, puisque celui-ci est l’un des lieux les plus plébiscités par les Montréalais pour se détendre et s’adonner à leur activité sportive. En été, vous y verrez donc de nombreuses personnes pratiquer le running ou le vélo. En hiver, c’est plutôt le ski de fond et le patin à glace qui sont à l’honneur. Un chalet se trouve d’ailleurs au Lac aux Castors pour vous permettre de louer vos différents équipements. Si vous êtes de passage express à Montréal et que vous ne pouvez faire qu’une seule chose, c’est bien cette visite. Pour y accéder, le chemin le plus court est par les escaliers situés au croisement de l’avenue des Pins et de la rue Peel. On aime particulièrement monter par ici pour redescendre ensuite vers le Plateau, où l’on trouve toujours une belle adresse pour une pause goûter bien méritée.

Mont Royal

2. Découvrir les trésors du Vieux-Montréal.

Le Vieux-Montréal est LE quartier touristique de la ville. C’est l’endroit idéal pour arpenter les petites rues pavées de Montréal et flâner dans les nombreuses boutiques alentour. C’est aussi au cœur de celui-ci que se dresse la Basilique Notre-Dame de Montréal. Construite entre 1824 et 1829, l’édifice est une véritable galerie d’art religieux. L’intérieur est somptueux, nous n’avions jamais vu quelque chose de similaire avant de venir à Montréal. Si vous souhaitez l’explorer également, plusieurs options s’offrent à vous. La première est de découvrir celle-ci en journée, pour la somme de 10$/personne. La seconde est de visiter celle-ci en soirée dans le cadre de l’expérience de sons et lumières : Aura Lumina. Ce spectacle est réalisé par la société Moment Factory, à qui l’on doit également Foresta Lumina au parc de la Gorge de Coaticook et Tonga Lumina au Mont-Tremblant. Celui-ci n’est proposé que certains jours par semaine et l’on vous conseille de consulter leur site, car le calendrier change en fonction des mois. Pour le prix, il faut compter 29,50 $/adulte.

3. Profiter de l’effervescence du Vieux-Port.

Non loin de la basilique, nous vous invitons à prolonger votre balade du côté du Vieux-Port. Les quais, réservés aux piétons et cyclistes, sont entièrement aménagés pour savourer sa promenade en toute tranquillité. Depuis le port, une jolie vue sur le fleuve Saint-Laurent, le pont Jacques-Cartier et le parc Jean-Drapeau s’offre devant vous. Il est même possible d’y gravir les 192 marches de la tour de l’Horloge pour bénéficier d’un magnifique panorama sur Montréal (entrée gratuite de 11 h à 19 h). Cependant, l’intérêt principal du Vieux-Port réside dans le fait qu’il abrite de nombreux événements montréalais. En hiver, le plus connu d’entre eux est évidemment le festival de musique électronique « Igloofest ». Personnellement, nous y sommes allés en 2017 au cours de notre première année, lors de l’édition qui accueillait Petit Biscuit. Si vous n’avez pas peur de danser jusqu’au bout de la nuit par -20 degrés, ce festival est fait pour vous. En été, ce sont les Rib Fest, Poutine Fest et consorts qui se succèdent. De quoi passer un bon moment en toute convivialité.

4. S’émerveiller devant les tags du Boulevard Saint-Laurent.

À l’instar de Toronto et New York, Montréal fait partie de ces villes qui allouent une place importante au street art. Le Boulevard Saint-Laurent n’est autre que le berceau de cet art de rue à Montréal et l’on y retrouve de nombreuses fresques. Par ailleurs, des artistes du monde entier se succèdent chaque année au mois de juin, pour y recouvrir les murs du quartier à l’occasion du Festival Mural. On adore se promener dans ce quartier, qui est littéralement l’un des plus vivants de Montréal. En plus des tags, de multiples boutiques et restaurants tendance se trouvent dans ce coin et c’est donc l’endroit parfait pour se balader un après-midi. Non loin de là, se situe d’ailleurs le fameux square Saint-Louis, dont vous devez déjà avoir vu au moins une fois les célèbres maisons à l’architecture victorienne.

5. Flâner sur la Place des Arts et dans le quartier coloré du Village.

Ces deux quartiers sont probablement les plus festifs de Montréal. C’est là que se tiennent la plupart des événements culturels de la ville. Celui qui ouvre généralement la saison annuelle est la Nuit Blanche de Montréal, une folle aventure urbaine qui rassemble pas moins de 300 000 personnes. Près de 200 activités sont réparties aux quatre coins de Montréal pour divertir les habitants, dont une grande roue, une tyrolienne, une descente en luge et de nombreux food trucks. Lorsque l’été arrive, la Place des Arts devient THE place to be pour assister aux événements culturels de l’année : le Festival international de Jazz, les Francofolies et le Festival Juste pour rire entre autres. Du côté du Village, ce sont plutôt les Jardins Gamelins qui proposent chaque soir des activités liées à la danse ou aux arts du spectacle. Notre meilleur souvenir reste l’événement Complètement Cirque, qui offrait de nombreux numéros de cirque gratuitement. Mais l’atout charme du Village réside surtout dans son allée composée de jolies boules multicolores suspendues et ses multiples restaurants et rooftops qui sauront ravir tous les food lovers.

6. Se promener dans le plus bel écrin de verdure.

Montréal regorge de nombreux parcs et espaces verts, mais le Jardin botanique est définitivement notre favori d’entre tous. D’une superficie de 75 hectares, il offre la possibilité d’explorer une trentaine de jardins thématiques et une dizaine de serres d’exposition. Parmi ceux-ci se trouvent les somptueux Jardin de Chine et Jardin japonais, que l’on a dû aller photographier durant toutes les saisons. D’ailleurs si vous voulez arpenter le parc sous un visage original, la ville organise chaque année à l’automne, l’événement Jardins de Lumière. Le but est de permettre aux visiteurs de découvrir de façon différente le Jardin de Chine, le Jardin des Premières-Nations et le Jardin japonais via un parcours illuminé. Le prix d’entrée varie au cours des ans, mais il nous semble qu’il faut compter environ 20 $ par adulte et 16,25 $ si vous êtes résidents du Québec. À savoir que vous pouvez également jumeler votre billet avec une autre infrastructure de l’Espace pour la vie : le Planétarium Rio Tinto Alcan, le Biodôme (qui devrait rouvrir ses portes au printemps 2020) ou l’Insectarium (qui devrait lui rouvrir à l’été 2021). Dernière petite information, l’accès le plus rapide se fait via la Station Pie-IX du métro.

7. S’exiler sur les îles de Montréal.

Si vous souhaitez prendre un peu de distance avec le tumulte de la ville, le parc Jean Drapeau est le lieu qu’il vous faut. Composé de deux îles, l’île Sainte-Hélène et l’île Notre-Dame, il s’agit d’un véritable havre de paix en plein milieu du fleuve Saint-Laurent. L’île Sainte-Hélène est probablement la plus touristique des deux. Elle abrite notamment la Biosphère, ancien pavillon des États-Unis lors de l’exposition universelle de 1967, aujourd’hui reconverti en musée de l’environnement. Durant les beaux jours, il est également possible de se baigner au complexe aquatique ou de participer à des événements tels que les Piknic Électronik. L’île de Notre-Dame abrite elle d’autres infrastructures, dont les plus importantes sont assurément le Casino de Montréal et le Circuit Gilles-Villeneuve, où se déroule Grand-Prix de Formule 1 du Canada. En bons amateurs de photographie, ce que l’on retient surtout, c’est que l’île offre un magnifique panorama sur la skyline de Montréal.

8. Lancer des haches comme un Canadien.

OK, on doit bien avouer que cette activité est peut-être un peu clichée et qu’à l’heure actuelle, il est même possible de la pratiquer en France… Mais comment mieux s’imprégner de la culture canadienne, qu’en lançant des haches ! Cette occupation est assez réputée ici et contribue à alimenter l’image du folklore canadien. Il nous semble que deux entreprises en proposent à Montréal. Personnellement, nous avions été chez Rage, situé à côté du métro Beaudry, car c’était la structure la plus proche de chez nous. La cible coûte 45 $ par groupe de 3 personnes et l’on dispose à ce moment-là d’une heure. De quoi passer un moment convivial entre amis.

Crédit photos Rage Montréal

9. S’initier aux danses rockabilly des années 50.

Vous avez déjà entendu parler du Rock’n Roll ? Si oui, et bien sachez qu’il en existe un dérivé particulièrement festif en Amérique du Nord et plus précisément à Montréal. Popularisé dans les années 50 au retour des soldats de la seconde guerre mondiale, puis mis de côté au profit du célèbre Rock’n Roll, il a ensuite été revisité dans un style propre au Québec à la fin des années 1990. Pour ceux qui s’imaginent déjà des soirées dansantes fréquentées uniquement par le 3e âge, sortez vite ces idées reçues de votre tête ! À Montréal, les événements (particulièrement ceux de Jive ou autre danse du genre) sont jeunes et dynamiques à souhait ! Ce sont toujours de super occasions pour sociabiliser, se dépenser ou encore déguster une bonne bière. 🙂

Jive Studio

10. Découvrir les bonnes adresses de Montréal.

Montréal est une ville qui regorge de bonnes adresses, tant au niveau des restaurants que des bars. En fins gourmets, nous en avons essayé plusieurs et avons choisi de vous partager nos favorites par ici. Voici donc un peu d’inspiration si jamais vous vous retrouvez à chercher un endroit où manger (autre chose que de la Poutine), bruncher ou boire un verre.

Où manger à Montréal ?

Nous avons célébré nos six ans là-bas et encore aujourd’hui, nous croyons que c’est le meilleur restaurant que nous avons pu faire à Montréal. Le cadre est très beau, la cuisine raffinée et le service digne d’un établissement de cette envergure. Alors, évidemment les prix sont assez élevés comme dans tout restaurant gastronomique, mais le déplacement vaut vraiment le détour.

Dans un tout autre genre, nous avons découvert ce restaurant mexicain en flânant dans le Vieux Montréal, quelques semaines après notre retour du Mexique. Autant dire que Escondite nous a renvoyés directement là-bas le temps d’une soirée. Les cocktails sont bons, bien dosés et les tacos divins. La meilleure adresse mexicaine que l’on ait testée à Montréal. La seule différence avec la cuisine originale c’est son prix, qui lui est bien montréalais.

Cette adresse était un peu notre QG lorsque l’on voulait manger des sushis. L’ambiance est cosy, la nourriture excellente et le personnel encore une fois adorable. Comme bon nombre de restaurants à Montréal, il s’agit d’un endroit « Apportez votre vin ». De quoi passer une agréable soirée, sans trop se ruiner.

Où sortir prendre un verre à Montréal ?

OK, entrons directement dans le vif du sujet avec notre bar favori à Montréal : La Distillerie n° 1. Située sur la rue Ontario, La Distillerie propose un choix immense de cocktails, tous plus originaux les uns que les autres. Le personnel est adorable et l’établissement permet entre autres d’apporter sa nourriture. Tout est donc réuni pour passer un bon moment.

Découvert grâce à l’une de nos amies, le 4e mur abrite un bar caché/speakeasy sur le thème de la prohibition. La première étape est donc d’en trouver l’entrée, qui se situe quelque part sur la rue Saint-Denis. Pour la suite, il suffit de se délecter des différents cocktails à la carte tout en profitant de l’ambiance feutrée du lieu. Les prix sont un peu plus onéreux que la précédente adresse, mais l’expérience est vraiment intéressante et l’on ne regrette pas d’y être allés.

Si vous cherchez un autre bar caché ayant la « côte » à Montréal, celui-ci est fait pour vous. Nous l’avons découvert juste avant de quitter Montréal et avons eu la chance de pouvoir profiter du lieu quasi rien que pour nous. La salle est bien décorée et l’ambiance est calme, comme l’on serait en droit de l’attendre dans ce genre d’endroit. Les cocktails sont plutôt bons, bien que relativement chers par rapport aux adresses précédemment citées.

Où bruncher à Montréal ?

Après les bars, il est temps de vous présenter notre brunch favori. Si vous êtes adeptes du petit déjeuner comme nous, le Régine Café a tout pour vous plaire. Tout y est parfait : le cadre hyper cosy, la nourriture excellente et le personnel au top ! Il s’agit définitivement du meilleur brunch que l’on a pu tester à Montréal et l’on y a embrigadé beaucoup de nos amis. Si l’expérience vous tente, anticipez votre venue, car il y a souvent foule dès le milieu de la matinée.

Là aussi on ne s’y trompe pas et vous vous apercevrez vite que la foule s’y déplace en nombre les fins de semaine. Le cadre est chaleureux, le personnel attentionné et les plats gourmands et bien présentés. Mention spéciale pour le pain doré au Panko qui est une véritable tuerie. L’attente est longue, mais elle en vaut la peine. Il s’agit assurément de notre second coup de cœur niveau brunch à Montréal.

Dernière adresse et non des moindres. L’Avenue est une institution à Montréal, notamment pour les habitants du Plateau (et un peu des touristes également). Là aussi, l’attente est longue, mais la décoration éclectique du lieu et les plats copieux sauront ravir les plus réticents. Petit conseil entre nous, un deuxième établissement est ouvert sur la Rue Notre-Dame Ouest et il est beaucoup, beaucoup moins fréquenté que celui de Mont-Royal. De quoi profiter d’un bon brunch, sans faire la queue (et tous les Montréalais savent que ça, c’est un luxe).

Et voilà pour notre article sur Montréal. Nous espérons que celui-ci vous a plu et vous a donné envie de venir découvrir la ville. Comme d’habitude, si vous avez des questions ou souhaitez réagir à cet article, laissez-nous un petit commentaire auquel on se fera un plaisir de répondre. Et vous, avez-vous déjà visité Montréal ? Quels ont été vos coups de cœur ?

On vous retrouve très vite pour de nouvelles aventures.

Voyagement Vôtre

2020-02-21T14:48:26+01:00 6 février 2020|Amérique, Canada, CityTrip, Expatriation|0 commentaire

Laisser un commentaire