Mexique : notre itinéraire de 15 jours dans la péninsule du Yucatán

Hello les voyageurs,

2019 a commencé de la meilleure des manières pour nous, puisque nous avons eu la chance de passer 15 jours merveilleux au Mexique au début du mois de janvier. Pour l’anecdote, il faut savoir que je rêvais d’aller au Mexique depuis des années, mais Monsieur était plutôt réticent. Je suis parvenue à le convaincre à l’usure et il n’a pas regretté une seule seconde. Au final, il nous aura fallu un peu de temps pour mettre des mots sur ce road trip génialissime, chaque photo nous rendant nostalgique et chaque discussion à ce sujet nous rappelant à quel point nous avons envie d’y retourner.

Dans ce premier article, nous souhaitions vous partager l’itinéraire de nos 15 jours de road trip à travers la péninsule du Yucatán, qui englobe plus précisément les 3 états suivants : le Yucatán, Campeche et le Quintana Roo.

Jour 1 : Cancún et Playa del Carmen

La première journée de notre road trip était en grande partie consacrée au trajet en avion. Nous sommes effectivement partis de Montréal vers 9 h 30 et sommes arrivés à l’aéroport de Cancún aux alentours de 15 h. Le temps d’un passage express à l’immigration, la récupération de notre valise et la prise en charge de notre voiture, nous voilà enfin en route pour Playa del Carmen, une belle petite station balnéaire située sur la Riviera Maya à une heure de Cancún.

Nuit à l’hôtel Sunrise 42 à Playa del Carmen.

Playa del Carmen

Jour 2 : le Cenote Azul et Akumal

Les choses sérieuses commencent et la deuxième journée de notre voyage s’annonce chargée. Après avoir flâné une dernière fois dans Playa Del Carmen et ses ruines mayas, on prend la route vers Tulum, où de jolis arrêts nous attendent en chemin. Le premier d’entre eux est le Cenote Azul, un magnifique cénote à ciel ouvert et au bleu limpide. Le second est la baie d’Akumal, un petit village de pêcheurs, doté d’une immense plage avec toutes les commodités à disposition pour pouvoir passer un moment détente au bord de l’océan.

Nuit dans le Airbnb de Sabyna à Tulum.

Akumal

Jour 3 : les ruines de Tulum et Cobá

Le temps n’est pas vraiment de la partie au cours de ce troisième jour… Nous profitons donc de l’accalmie de la matinée pour filer visiter les ruines de Tulum, l’attraction phare de la ville. L’après-midi, nous laissons tomber l’option cénote en raison du mauvais temps et partons voir le site archéologique de Cobá, l’un des plus importants de la péninsule du Yucatán et situé à une quarantaine de kilomètres de Tulum.

Nouvelle nuit dans le Airbnb de Sabyna à Tulum.

Ruines de Tulum

Jour 4 : la réserve de Sian Ka’an

Cette journée est probablement l’une de celle que nous attendions le plus. Nous l’avions dédiée à la visite de la réserve de la biosphère de Sian Ka’an, une zone naturelle protégée située à une vingtaine de kilomètres de Tulum et qui s’étend sur plus 528 000 hectares à travers la jungle, les mangroves et la mer. On a pu y découvrir le site archéologique de Muyil, une forêt tropicale composée d’une flore incroyable et faire un tour de lancha sur la lagune.

Nuit à l’hôtel Pancho Villas à Bacalar.

Ruines de Muyil

Jour 5 : Bacalar

Nous consacrons notre cinquième jour à la découverte de celle qui est devenue notre petit paradis mexicain : Bacalar. Imaginez un peu : une lagune d’eau douce, un camaïeu de bleu, la chaleur des Caraïbes… Le rêve non ? Et bien, tout cela est possible à Bacalar, où le temps s’arrête et où le maître mot est de chiller les pieds dans l’eau. Énormes coups de cœur partagés pour les spots du Canal des pirates (que l’on a rejoint en kayak) et de l’Anse de Cocalitos, qu’il ne faut pas rater si vous visitez la ville.

Nouvelle nuit à l’hôtel Pancho Villas à Bacalar.

Bacalar

Jour 6 : la réserve de Calakmul

Journée chargée en ce sixième jour : on quitte Bacalar aux aurores pour se rendre à Calakmul, un site maya exceptionnel, situé à la frontière avec le Belize et le Guatemala, au cœur de la réserve de la biosphère du même nom. Si nous n’en étions pas à nos premières ruines mayas, on découvre là-bas un site impressionnant perdu dans la jungle environnante et abritant une faune incroyable, composée de plusieurs espèces d’oiseaux, de singes et même de jaguars que nous n’avons (mal) heureusement pas eu la chance de croiser.

Nuit à l’hôtel Yaakunah à Escárcega.

Ruines de Calakmul

Jour 7 : Campeche

La journée suivante est un peu plus calme, puisque l’on part vers Campeche, qui est tout de même située à 3 h de route de notre hôtel. On arrive en fin de matinée dans cette jolie ville fortifiée en bord de mer. Se balader dans ses ruelles colorées est un vrai plaisir et l’on a un véritable coup de cœur pour Campeche, qui est certainement notre ville préférée dans cette partie du Mexique.

Nuit à l’hôtel Lopez à Campeche.

Campeche

Jour 8 : Uxmal et l’Hacienda San Pedro Ochil

En ce huitième jour, on emprunte la célèbre route de Puuc pour rejoindre le site archéologique d’Uxmal, probablement le plus beau et le mieux conservé que l’on ait visité dans la région. C’est également l’occasion de se familiariser avec la faune locale, car les iguanes y ont élu domicile. En repartant en direction de Mérida, on fait une halte dans l’hacienda San Pedro Ochil, où il est possible de se restaurer. Bien qu’un peu touristique, le lieu est magnifique et mérite vraiment que l’on y consacre un peu de temps.

Nuit dans le Airbnb de Liliana à Mérida.

Site archéologique de Uxmal

Jour 9 : Mérida et ses cénotes

Nous consacrons la matinée de ce neuvième jour à la visite des cénotes X’batun et Dzonbacal, situés dans le petit village de San Antonio Mulix. Il n’y a pas à dire, les deux sont magnifiques. Nous poursuivons notre journée par la découverte de Mérida, la « Cité blanche » et ville la plus importante de la péninsule du Yucatán. Elle abrite l’un des plus grands centres historiques des Amériques et l’on passe l’après-midi à s’imprégner de son riche patrimoine maya et colonial.

Nouvelle nuit dans le Airbnb de Liliana à Mérida.

Cenote X'batun

Jour 10 : Izamal

Encore un peu de route aujourd’hui, puisqu’on met le cap sur la ville jaune d’Izamal, située entre Mérida et Chichén Itzá. Izamal est une charmante petite bourgade du Yucatán, dont l’intérêt réside dans le fait que la plupart de ses maisons sont recouvertes d’une peinture de couleur ocre, identique à celle qui couvre les murs de son couvent San Antonio. Elle se visite plutôt rapidement, mais détient un fort potentiel photographique et abrite tout de même quelques vestiges mayas, dont la pyramide Kinich Kakmó. On fait ensuite route vers notre hôtel, situé juste à côté de Chichén Itzá, et où l’on profite du reste de l’après-midi pour chiller dans la piscine.

Nuit à l’hôtel Okaan à Chichén Itzá.

Izamal

Jour 11 : Chichén Itzá et les cénotes de Valladolid

On se lève très tôt en ce onzième jour pour aller découvrir la 7e merveille du monde : Chichén Itzá. Le site archéologique est très beau et rassemble de magnifiques vestiges de la culture maya. On en sort tout de même un peu déçu du fait que celui-ci soit complètement dénaturé par les touristes et les nombreux marchands ambulants. Après Chichén Itzá, nous mettons le cap sur les cénotes X’kekén et Samulá, situés non loin de Valladolid. Les deux sont très beaux et nous permettent de découvrir un nouvel aspect des cénotes en étant complètement souterrains. On prend ensuite la route vers Rio Lagartos afin de gagner un peu de temps pour le lendemain.

Nuit à l’hôtel Rio Lagartos, dans la ville du même nom.

Site archéologique de Chichén Itzá

Jour 12 : Rio Lagartos et Las Colaradas

On se lève une nouvelle fois aux aurores pour partir faire une expédition en bateau que nous avions réservé la veille. Au programme 3 h de balade dans la mangrove et la lagune, où nous avons la chance de découvrir l’incroyable faune de la réserve de Rio Lagartos : des pélicans blancs et gris, des hérons cendrés, des flamands roses, des vautours, des spatules roses, des cigognes, des crocodiles et même des ratons laveurs. On termine cette superbe sortie par un bain maya, une tradition ancestrale Yucatèque, qui consiste à se recouvrir la peau d’argile blanche. On profite d’être dans le coin pour aller faire un tour ensuite à Las Coloradas, un lac artificiel à la couleur complètement rose qui contraste avec le bleu intense du ciel, avant de nous mettre en route pour Chiquila ou nous attend le ferry pour Holbox.

Nuit à l’hôtel Villas Flamingos à Holbox.

Réserve de Rio Lagartos

Jour 13 et 14 : Holbox

Ah Holbox ! On devait terminer notre séjour en apothéose sur cette île paradisiaque aux eaux transparentes. Et si celui-ci avait plutôt bien commencé avec un magnifique coucher de soleil, la suite le fut moins à cause du mauvais temps présent sur l’île. On a tout de même beaucoup apprécié le charme d’Holbox, notamment grâce à son village atypique qui semble un peu hors du temps et sa magnifique plage de Punta Coco.

Nouvelles nuits à l’hôtel Villas Flamingos à Holbox.

Holbox

Jour 15 : Retour à Montréal

Le dernier jour, on quitte tôt l’île de Holbox, puisque l’on doit rendre la voiture à midi à Cancún, qui se trouve à 2 h de route de Chiquila. Les ultimes heures de notre road trip seront donc consacrées à notre transfert vers l’aéroport et notre retour sur Montréal.

Et voilà pour ce premier article sur le Mexique. On espère que celui-ci vous a plu et que notre itinéraire pourra vous servir d’inspiration. On avait lu beaucoup d’exemples sur d’autres blogs avant de partir et certains nous paraissent à l’heure actuelle clairement trop ambitieux, soit parce qu’ils ne tiennent pas compte des grandes distances à parcourir, soit parce qu’ils ne laissent pas la place aux imprévus liés à la météo. On vous conseille donc de prendre en considération ces deux variables pour constituer le vôtre et vous éviter quelques déceptions.   

Par ailleurs, si l’on ne vous a pas parlé de notre organisation ici (avion, hôtel, budget, etc.), c’est parce que l’on trouvait l’article bien assez long et que le suivant, qui contient toutes ces précieuses informations, est déjà en cours de rédaction. Il ne devrait donc pas tarder.

Si vous avez des questions ou si vous voulez nous partager votre expérience, vous pouvez bien entendu nous laisser un commentaire auquel on se fera un plaisir de répondre.

À bientôt pour la suite de nos aventures mexicaines. 🙂

Voyagement vôtre

2019-07-08T22:32:29+01:00 31 mars 2019|Amérique, Mexique, Road trip|0 commentaire

Laisser un commentaire