• Valley of Fire State Park, Nevada, USA

Instant d’Amérique #5 : le Nevada, the « Silver State »

Hello les voyageurs,

Nous vous retrouvons aujourd’hui pour le cinquième épisode consacré à notre road trip de 3 mois aux États-Unis. Après quinze jours intenses en Utah, c’est sur le Nevada que nous avons ensuite mis le cap.

Surnommé « the Silver State » (l’État argent), le Nevada est une terre de découverte, qui offre une multitude d’expériences diverses et variées. Nous avions déjà visité celui-ci lors de notre road trip de 2016 et nous étions impatients de retraverser ses paysages désertiques, ainsi que de revivre la frénésie de Las Vegas.

Nevada, USA

Valley of Fire State Park

Créée en 1935, la Vallée du Feu est le parc le plus ancien et le plus étendu du Nevada. Située à une cinquantaine de miles au nord de Las Vegas, au cœur du désert de Mojave, il s’agit d’une sublime zone désertique, qui doit son nom à la couleur flamboyante de certains rochers en grès. La visite du parc de Valley of Fire est également un fantastique voyage dans le temps, au cours duquel on peut contempler à la fois des arbres pétrifiés vieux de 225 millions d’années et des pétroglyphes préhistoriques datant de 2000 ans.

Que faire à Valley of Fire State Park ?

Le parc d’État de Valley of Fire est sillonné par 3 routes scéniques, bordées par les incontournables du parc :

  • la Valley of Fire Highway : la route qui traverse celui-ci d’est en ouest.
  • la Mouse’s Tank Road : la voie sans issue qui part de Valley of Fire Highway en direction du nord.
  • la Loop road : la boucle à l’entrée ouest du parc, accessible depuis la Valley of Fire Highway, qui fait le tour du camping.

La Valley of Fire Highway

La Valley of Fire Highway est une incroyable route panoramique qui traverse le parc d’est en ouest. Celle-ci permet de découvrir de nombreux points de vue à ses abords, dont Pretzel Arch et Seven Sisters et Elephant Rock. Ce dernier lieu est un fantastique produit de l’érosion, dont la forme ressemble à celle d’un éléphant avec une trompe très longue.

La Mouse’s Tank Road

Longue de 5,5 miles, la Mouse’s Tank Road débute au Visitor Center et s’enfonce dans le secteur nord du parc. C’est clairement la plus belle route de ce dernier, sur laquelle on croise les sublimes points de vue de Rainbow Vista, Mouse Tank ou Silica Dome.

De petits sentiers comme Fire Canyon Arch, Fire Wave et White Dome partent également de cette route. Ils permettent de découvrir des arches et d’originales formations géologiques, qui se sont façonnées au cours de plusieurs millions d’années d’érosion.

Notre coup de cœur va à la sublime Fire Wave, une impressionnante vague de grès, qui révèle son incroyable palette de couleurs aux dernières lueurs de la journée.

La Loop Road

La troisième route panoramique du parc est la Loop Road, une boucle à l’entrée ouest de celui-ci, qui fait le tour du camping de Valley of Fire State Park.

Au cours de celle-ci, il est également possible de découvrir de nombreuses curiosités comme Atlatl Rock, une passerelle qui mène à des pétroglyphes vieux d’au moins 3000 ans ou Arch Rock, une arche posée sur le sommet d’un rocher.

Informations pratiques

Tarif d’entrée au parc

En tant que parc d’État, le parc de Valley of Fire State Park n’est pas compris dans le pass America the Beautiful. Il faut donc débourser 10 $ par véhicule.

Comment accéder au parc ?

La Valley of Fire est desservie par deux entrées. L’entrée ouest se situe à 50 miles de Las Vegas, au niveau de la sortie 75 de l’Interstate 15. L’entrée est est accessible par Moapa Valley au niveau de la sortie 93 sur l’I15, puis par la route NV169.

La meilleure saison pour visiter

Le climat est aride dans la Valley of Fire et les températures peuvent monter à plus de 40 degrés Celsius en été, ce qui rend la randonnée difficile. Il est donc recommandé de découvrir celle-ci d’octobre à mai pour bénéficier d’une météo plus clémente.

En ce qui concerne le temps de visite, une journée complète semble idéale pour explorer la Valley of Fire et faire quelques-unes de ses randonnées.

Les horaires du parc

Le parc est ouvert 7 jours sur 7, 365 jours par an.

Où loger ?

Après plus d’un mois à dormir dans le van, nous avions envie de faire une petite pause et de nous offrir un peu de confort à l’hôtel. Nous avons donc profité de l’occasion pour aller passer deux nuits à Las Vegas au Hard Rock Hôtel. Cette dernière est la ville idéale pour séjourner à proximité du parc et une étape incontournable lors d’un voyage dans l’Ouest américain.

Attention, si vous souhaitez loger dans Las Vegas : les prix des hôtels sont plutôt abordables en semaine, mais flambent le week-end. C’est donc une donnée à prendre en compte lorsque vous planifiez votre séjour.

Une autre option accessible semble être le camping de Valley of Fire. Situé dans la Loop Road, celui-ci est visiblement bien équipé et dispose de douches. Pour 25 $, c’est de ce fait une éventualité très intéressante, surtout que l’entrée au parc est incluse dans ce prix.

Las Vegas

Que faire à Las Vegas ?

Ah difficile de parler du Nevada, sans évoquer la Sin City. Plantée au milieu du désert de Mojave, Las Vegas est la capitale de l’industrie du jeu. Elle compte de nombreux hôtels-casinos tous plus extravagants les uns que les autres et l’atmosphère qui y règne est des plus uniques.

Durant deux jours, nous avons donc profité de notre visite dans cette dernière pour nous reposer un peu et nous amuser dans ses nombreuses attractions. Outlets, casinos, piscines… on doit bien avouer que l’on s’est délecté de tous les plaisirs de Las Vegas. Nous avons également profité de cette seconde visite pour aller explorer le Downtown où se situent les établissements de jeu les plus anciens de la ville et la célèbre Fremont Street Experience, que nous n’avions pas pu découvrir la première fois.

Si vous souhaitez plus d’informations, nous avions déjà exploré cette dernière lors de notre road trip d’il y a 3 ans et avions rédigé un article plutôt complet sur cette expérience, que vous pouvez lire ici.

Futures idées…

Et voilà pour notre cinquième billet sur l’État du Nevada. On doit bien avouer que nous n’avions pas prévu de consacrer beaucoup de temps à la visite de celui-ci, puisque notre but était de le traverser pour rejoindre la Californie.

Nous avons cependant repéré plusieurs endroits depuis, que nous aimerions découvrir lors d’un prochain voyage. Parmi eux se trouve le lac Tahoe, le plus grand lac alpin du pays. Celui-ci figurait initialement sur notre feuille de route, mais nous avons dû y renoncer pour diverses raisons. En outre, nous souhaiterions également beaucoup explorer le Great Basin National Park. Il s’agit du seul parc qui est situé intégralement sur l’État du Nevada et qui abrite une région montagneuse, d’où l’on peut contempler les paysages les plus désolés et primitifs du Sud-ouest des États-Unis.

Sur ces derniers mots, nous espérons que cet article vous a plu et vous a donné à vous aussi envie d’aller découvrir le Nevada. N’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire, si vous avez des questions ou si vous souhaitez réagir à celui-ci.

Nous vous donnons rendez-vous bientôt pour notre prochain article sur l’un des états les plus ensoleillés des États-Unis : la Californie.

À très vite.

Voyagement Vôtre

2021-08-31T16:20:52+02:00 18 août 2021|Amérique, Etats-Unis, Nevada, Récit, Road trip|2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Zoé 7 septembre 2021 à 18 h 11 min - Répondre

    On avait beaucoup aimé Valley of Fire aussi!
    Bel article bien complet 🙂

Laisser un commentaire