Comment préparer son Road trip aux Açores ?

Hello les voyageurs,

Grande nouvelle aujourd’hui, car on s’attaque enfin à notre série d’articles sur les Açores. Beaucoup de questions nous ont été posées sur le sujet ici et sur nos réseaux sociaux. C’est pourquoi on a décidé d’entamer cette série par un article regroupant toutes les informations pratiques que nous aurions aimé trouver avant de partir aux Açores. Vous êtes prêts ? C’est parti…

Pour commencer, on voulait remettre un peu les choses dans leur contexte pour ceux qui ne nous auraient pas suivis à ce moment-là et qui ne connaîtraient pas encore ce petit coin de paradis.

Pour faire bref, les Açores sont un archipel composé de neuf îles volcaniques et situées en plein cœur de l’Atlantique. Elles représentent ainsi le “dernier bout de terre européen” avant l’Amérique.

Mi-juin, nous sommes donc partis durant 3 semaines visiter cinq des neuf îles de ces contrées lointaines. Nous avions d’ailleurs détaillé notre itinéraire juste ici. On avait opté pour juin, car on avait lu sur Internet qu’il s’agissait de l’une des meilleures périodes pour y aller. En effet, on ne se trouvait pas encore dans la saison estivale pleine de touristes (on pèse nos mots, car les touristes aux Açores, c’est quand même une denrée rare) et le temps était plutôt clément comparé au reste de l’année (à prendre également avec des pincettes, vu que nous n’avons pas échappés à quelques épisodes pluvieux).

En outre, en plus de vous promettre un dépaysement total, l’autre bon point des Açores est que géographiquement, ces îles appartiennent au Portugal. Pour nous européens, il n’y a donc pas besoin de visa pour y aller et la monnaie reste l’euro. Comptez tout de même 2h de décalage horaire avec la France, mais on vous assure que ce n’est pas énorme, pour avoir un aperçu “de bout du monde”. 🙂

Ile de Pico

Comment se rendre aux Açores ?

Commençons de suite par le nerf de la guerre, à savoir comment se rendre aux Açores depuis le continent. Il semblerait que de plus en plus de compagnies low cost s’attèlent à mettre en place des lignes régulières pour relier l’Europe aux Açores (c’est d’ailleurs pour ça qu’il est recommandé d’y aller maintenant, avant que le tourisme de masse n’explose).

Toujours est-il que ces nouvelles lignes concernent plusieurs pays européens, mais pas la France, il faudra donc être plus ingénieux de notre côté.

À force de faire des recherches sur Internet, on a arrêté notre choix sur la compagnie portugaise Tap Portugal. En réservant à l’avance, on en a eu pour 200€/personne de billet d’avion pour faire Lyon/Lisbonne puis Lisbonne/Ponta Delgada.

C’est incontestablement le meilleur rapport qualité/prix/durée de vol que l’on ait trouvé. Et l’on en a pourtant eu pour 7 à 10h de voyage entre les correspondances et le temps d’attente à l’aéroport.

Si vous n’êtes pas “pressés”, on a un temps exploré une autre piste équivalente en coût, mais beaucoup plus longue qui est celle de Ryanair. Ces derniers proposent en effet dans notre cas de relier Saint-Étienne à Lisbonne ou Porto, puis la ville précédemment sélectionnée à Terceira. Les vols ne valent qu’une cinquantaine d’euros à chaque fois, mais il faut prévoir de faire un stop d’une journée à l’aller et au retour à Porto ou Lisbonne. C’est une option envisageable si vous voulez voir du pays, mais pas si vous êtes pressés d’arriver aux Açores. De plus, cela sous-entend d’inclure Terceira dans son road trip, ce que nous avions finalement décidé de ne pas faire.

Ile de Flores
Ile de Faial

Comment se déplacer entre les îles ?

Pour se déplacer entre les îles des Açores, deux options s’offrent à vous: les vols internes avec la SATA ou le ferry. Pour notre part, nous avons expérimenté les deux au cours de notre voyage.

Nous avons effectivement utilisé les services de la SATA (la compagnie aérienne des Açores) pour rejoindre l’île de Flores depuis Sao Miguel, puis pour quitter Flores en direction de l’île de Faial et enfin pour abandonner l’île de Sao Jorge pour rentrer à Sao Miguel.

Pour tous ces trajets, on avait opté pour un seul vol multidestinations sur le site de la compagnie, qui nous est revenu à 186,20€ par personne. Plutôt une bonne affaire pour trois vols internes. Pour les personnes qui auraient peur en avion, on tient tout de même à prévenir que pour ces vols, on voyage à bord d’appareils à hélice. C’est assez marrant niveau folklore, mais ça bouge un peu plus que les bons gros avions de ligne auxquels on est habitués.

Petite astuce quand même si vous souhaitez faire la même chose. N’hésitez pas à tester votre itinéraire dans tous les sens. En effet, à la base, on avait prévu de faire Flores à la fin de notre voyage, mais à force d’éprouver différentes combinaisons, on s’est rendu compte que l’on économisait beaucoup d’argent à la passer en second et à finir par Sao Jorge.

En ce qui concerne ensuite le ferry, nous avons utilisé celui-ci pour relier les îles du groupe central. Une fois sur Faial, nous avons en effet pris une première fois le bateau pour rejoindre l’île de Pico. Cette traversée est vraiment très rapide (30 minutes si mes souvenirs sont bons) et ne coûte que 3,60€/personne. Les ferries sont relativement nombreux et il est donc très aisé de relier ces deux îles.

La seconde fois que l’on a utilisé le ferry, ce fut pour quitter l’île de Pico et rejoindre celle de Sao Jorge. Cette traversée est légèrement plus longue (1h20), coûte une dizaine d’euros et fut un peu plus compliquée, car il n’y avait que deux bateaux dans la journée : un tôt le matin vers 7h et l’autre “tard” le soir qui arrivait après 20h à Sao Jorge. Par le mot “compliqué”, je parle bien évidemment au niveau de la voiture de location (non, on arrive encore à veiller après 20h :p). Les agences de locations ouvrent en effet à 8h et ferment à 19h30. Donc c’est un paramètre que l’on vous conseille de prendre en compte dans votre organisation afin de vous éviter un élan de stress durant votre séjour. Heureusement pour nous, on a pu expérimenter la gentillesse des açoréens en négociant l’heure de rendue de notre voiture le matin à Pico.

Ile de Sao Miguel

Comment se déplacer sur les îles ?

Pour ce qui est de se déplacer sur les îles, plusieurs options s’offrent à vous.

La première est bien évidemment la location de voiture. Il s’agit de la façon la plus simple pour circuler sur un tel territoire et c’est celle pour laquelle nous avons opté. Attention, elle peut cependant cacher quelques points noirs, notamment celui de se révéler assez coûteuse.

On s’explique là-dessus. En faisant nos recherches, on avait lu ici et là que le parc automobile proposé aux Açores était petit (ce qui est plutôt vrai) et qu’il fallait réserver très en amont son véhicule. On a donc loué quasi toutes nos voitures chez Ilha Verde (par le biais du site Sunny Cars) avant de partir afin de s’éviter de mauvaises surprises.

Par “toutes nos voitures”, on entend que l’on a dû effectivement réserver une voiture sur chaque île. Il n’est en effet pas très commun d’utiliser un véhicule pour tout le séjour. Les loueurs n’aiment pas qu’on les déplace d’île en île, même si on a vu certaines personnes le faire sur les îles du groupe central. Et en plus de dégager des frais de ferry qui équivalent souvent à une journée de location, cela vous oblige à retourner à votre point de départ, car il n’est pas possible de prendre une voiture sur une île et de l’abandonner sur une autre.

En fin de compte, la location de ces cinq voitures nous est revenue à environ 700€. Ce qui représente un coût non négligeable puisque nous avons loué des gammes “économiques” et que leur tarif global est plus élevé que la location de notre SUV aux USA pour la même durée. On ne regrette pas notre choix, puisqu’à notre sens, c’était le plus économique, mais l’on pense que c’est un point important à prendre en considération lorsque l’on détermine son itinéraire, car ça peut vite faire monter les chiffres de la balance.

En somme, si vous devez louer une voiture aux Açores, on vous recommande donc de la réserver à l’avance. Cependant, si pour une raison X ou Y vous ne l’avez pas fait, pas de panique. On ne le savait pas avant de partir, mais toutes les agences ne sont pas référencées sur Internet. Avec le recul et parce que nous n’avions pas réservé de voiture sur Sao Jorge ne sachant pas quand nous allions arriver, nous nous sommes en effet rendu compte qu’Ilha Verde et Sixt n’étaient pas les seuls sur l’île et que bon nombre de loueurs locaux existent. De ce fait, il y a toujours possibilité de trouver quelque chose en last minute sur place.

Lolo dans les champs de thé
Ile de Sao Jorge

L’autre moyen de locomotion en vogue aux Açores est bien évidemment le taxi. On ne l’a pas beaucoup éprouvé puisque nous avions des voitures de location, mais nous avons quand même été amenés à l’utiliser à deux reprises à Ponta Delgada à la fin de notre séjour. Et on n’ira pas jusqu’à dire que ceux-ci sont bon marché, car la première fois qu’on l’a prit, on a payé un prix très correct, mais la seconde, on a clairement eu l’impression de se faire arnaquer.

Toujours est-il que bon nombre de touristes qui font le choix de ne pas prendre de voiture de location optent pour le taxi. On a échangé avec certaines personnes qui nous ont dit avoir demandé à un chauffeur de leur faire faire le tour des points principaux de l’île moyennant une cinquantaine d’euros.

Un autre moyen de locomotion très prisé aux Açores selon Internet serait le stop. On a effectivement vu beaucoup de témoignages sur le forum du Routard affirmant qu’ils avaient essentiellement voyagé en stop aux Açores. Personnellement, on ne vous recommande pas de miser tout votre voyage là-dessus. De ce qu’on a constaté, il n’y a pas énormément de passage sur certains endroits des îles et le risque de ne pas être pris en stop est grand. Finalement, si vous voulez éviter de perdre trop de temps, on ne vous recommande pas de choisir cette option.

Le dernier moyen de locomotion est valable uniquement sur l’île de Sao Miguel, puisqu’il s’agit des transports en commun. Il y a effectivement deux types de bus dans la ville de Ponta Delgada : une ligne de “petits bus” desservant la ville de Ponta Delgada et sa banlieue et une ligne de “grands bus” qui aident à l’organisation d’expéditions vers les lieux stratégiques de l’île. Il doit ainsi être possible de programmer une journée à Sète Cidades, une journée à Lagoa de Fogo et une journée à Furnas. Par contre, nous n’avons malheureusement pas vu les prix.

Ile de Faial

Où se loger aux Açores ?

En faisant vos recherches sur les Açores, vous vous rendrez vite compte qu’il n’y a pas non plus énormément d’hôtels sur les îles. Sao Miguel demeure très bien fournie de ce côté-là, mais vous verrez que cela devient nettement plus compliqué sur les autres îles.

Finalement, on a choisi pour notre part d’opter pour AirBnb. On a loué différents studios ou maisons sur chaque île dont le prix de chaque nuitée oscillait entre 40 et 60€.

Si vous voulez encore plus économiser de ce côté-là, sachez qu’il existe des campings sur chaque île. Après le camping aux Açores, ça peut vite devenir quitte ou double avec la météo. 🙂

Ile de Pico
Ile de Sao Miguel

Les applications et sites utiles

Au cours de notre séjour aux Açores, on a eu recours à plusieurs applications qui se sont révélées très très utiles et qui pourraient donc vous intéresser pour un futur voyage.

La première est “Spot Azores”. On a découvert cette application grâce aux Bestjobers et on peut vous dire qu’elle était notre réflexe quotidien dès le matin bien avant Instagram et consort. Pour vous la faire courte, il s’agit d’un service de météo et de webcams qui se chargent de montrer en temps réel les conditions météorologiques dans les coins principaux des îles. Elle nous a été très utile, notamment à Sao Miguel, où Sète Cidades et le Lagoa de Fogo sont restés dans le brouillard pendant trois jours. L’application nous a permis d’optimiser notre temps et d’aller explorer d’autres coins de l’île en attendant que les nuages se dégagent sur ces deux merveilles.

La seconde application qui nous a été très utile est “Visit Azores”. On avait déjà parcouru le site Internet pour organiser notre voyage, mais l’application est vraiment très bien faite elle aussi. Une fois sur place, elle vous permet de trouver toutes les activités et randonnées disponibles sur l’île où vous vous situez.

Enfin, la dernière application qui nous a été très utile sur les îles est celle de “Parques Naturais dos Açores”. Comme son nom l’indique, cette dernière répertorie tous les parcs nationaux des Açores et donc toutes les randonnées que l’on peut faire au sein de ceux-ci. Elle donne en outre une mine d’informations sur ces randonnées, comme le tracé des chemins, le dénivelé, le niveau de difficulté, ou le temps nécessaire pour les réussir au mieux. Et pour finir, elle délivre même des itinéraires sur 3 jours afin d’optimiser au maximum votre temps sur l’île.

Ile de Flores

C’est sur ces derniers petits conseils que nous clôturons cet article. On espère que celui-ci vous a plu et vous sera utile en vue d’un futur voyage aux Açores. On a essayé d’être le plus complet possible en répertoriant les informations que l’on aurait bien aimé trouver avant de partir. Mais, si jamais il vous manque quelque chose, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire. On se fera un plaisir d’y répondre et de compléter notre article.

On vous donne rendez-vous la semaine prochaine, pour découvrir la toute première île de notre road trip : la belle et suprenante Sao Miguel.

Voyagement vôtre

Vos commentaires

Me notifier
avatar
Marieke (Les 3 M)
Invité

J’ai très envie de découvrir les Açores, mais ce qui me freine un peu pour le moment, c’est l’ensemble des trajets (pour y aller + inter-îles). Avec un petit, les temps d’attente ne sont pas des parties de plaisir ! Je pense qu’on va devoir attendre un peu… ou trouver une âme charitable pour partir sans notre Mini-M 😉

Jolies Lueurs
Invité

Super article, plein d’informations utiles & pratiques !

Nous envisageons d’aller explorer Sao Miguel pendant une semaine fin avril, en espérant que la pluie ne soit pas tout le temps au rendez-vous…
Pour nous, au départ de Barcelone il y a un peu moins de temps de voyage, ce qui est plutôt appréciable ☺

Je garde cet article parmi mes tableaux pinterest, je le ressortirais volontiers au moment des préparatifs ☺

wpDiscuz