Açores : la vertigineuse île de São Jorge

Hello les voyageurs,

On vous retrouve aujourd’hui pour la dernière étape de notre road trip aux Açores : la sympathique île de São Jorge.

Pour vous situer un peu celle-ci, elle appartient au groupe central des Açores et complète avec Faial et Pico, ce que l’on appelle « les îles du triangle ».

Depuis Pico, nous avons donc rejoint São Jorge en une heure et demie de ferry. La traversée a été légèrement plus mouvementée que celle entre Faial et Pico, mais étant également plus longue, vous aurez peut-être comme nous, la chance d’y apercevoir des baleines et des dauphins.

Contrairement à ses deux consœurs São Jorge n’est pas l’île la plus animée des Açores. Elle reste même plutôt sauvage. Mais encore une fois, nous aurons été gâtés niveau paysage, car elle aura su nous offrir des panoramas bien différents de ce que nous avions vu jusqu’à présent.

Un paysage à couper le souffle de São Jorge
Une des habitantes de São Jorge

Que voir à São Jorge ?

Ses fabuleuses Fajãs

Du long de ses 243,9 km2, São Jorge est l’île la plus vertigineuse de l’archipel. Elle est en effet parsemée de nombreuses falaises qui plongent directement dans l’océan et offrent de magnifiques points de vue sur Pico.

La vue sur Pico depuis São Jorge
La vue sur Pico depuis São Jorge

Ces falaises ont en outre la particularité d’avoir donné naissance aux Fajãs, les symboles de São Jorge. Les Fajãs sont des plates-formes de terre, qui sont issues d’affaissements de terrain ou de lave. Elles sont toutes différentes et bénéficient de microclimats très doux, favorisant toutes sortes de cultures dont des plantations de café, de pins, de fruits tropicaux ou encore d’eucalyptus.

Nous avons eu la chance d’en découvrir énormément lors de notre passage sur l’île. Au cours de notre première journée un peu nuageuse, nous avons ainsi visité en voiture la Fajã do Ouvidor et la Fajã dos Vimes. Ces deux fajãs sont clairement des immanquables, car ce sont les deux Fajãs les plus connues de São Jorge.

La Fajã dos Vimes
La Fajã de São João

Mais pour en voir plus, on vous recommande de suivre le chemin de randonnée PR1SJO qui relie Serra do Topo, la Caldeira do Santo Cristo et la Fajã dos Cubres. Généralement les gens la poursuivent dans ce sens, car le sentier est en descente. Pour notre part, nous ne l’avons pas faite intégralement puisque nous l’avons emprunté depuis la Fajã dos Cubre jusqu’à une magnifique cascade, qui n’a, semblerait-il, pas de nom. Toujours est-il que l’ascension n’est pas non plus très difficile dans ce sens et elle est splendide.

Au cours de celle-ci, on a donc commencé par découvrir la Fajã dos Cubres et le village qu’elle abrite, ainsi que son lac. Elle est vraiment jolie et est considérée comme l’une des plus spectaculaires de l’île.

La Fajã dos Cubres
Nos copains canards sur São Jorge
Le lagoa de la Fajã dos Cubres
Le lagoa de la Fajã dos Cubres
Le sentier de randonnée PR1SJO

Mais, nous n’étions pas au bout de nos surprises, car la randonnée se poursuit en longeant l’océan directement à flanc de falaise pour tomber après quelques kilomètres, sur la Fajã da Caldeira de Santo Cristo.

Sur cette partie déjà, on en prend plein les yeux, mais c’est en arrivant à la Fajã da Caldeira de Santo Cristo que nous nous avons reçu une véritable claque. Il faut savoir que la Fajã da Caldeira de Santo Cristo n’est accessible que par le sentier de randonnée que l’on venait d’emprunter. Les véhicules motorisés (des quads essentiellement) ne sont autorisés à s’y rendre qu’à certaines heures de la journée. On y a trouvé un village isolé, où vit une petite communauté de personnes, qui subvient à ses besoins grâce aux fameuses palourdes lapas, qui sont pêchées dans sa lagune et à son célèbre spot de surf. On a eu le sentiment que le temps s’était arrêté ici. Il y avait une telle quiétude dans ces lieux… La Fajã da Caldeira de Santo Cristo est certainement la plus belle que l’on est vus. C’est un endroit magnifique qui a clairement des airs de bout du monde.

La Fajã da Caldeira de Santo Cristo
VLa Fajã da Caldeira de Santo Cristo
La Fajã da Caldeira de Santo Cristo

On a ensuite repris notre route à travers des sentiers bordés d’hortensia jusqu’à la cascade. Là aussi, on a eu la chance de profiter de la grandeur et de la quiétude des lieux pour nous seuls. À l’instar de Flores, c’est clairement cela le charme de São Jorge.

Le sentier de randonnée PR1SJO
Le sentier de randonnée PR1SJO
Le sentier de randonnée PR1SJO
Le sentier de randonnée PR1SJO
Le sentier de randonnée PR1SJO

Le phare de Ponta dos Rosais et la Vigia da baleia

Au-delà de ces célèbres Fajãs, l’île abrite quelques autres points d’intérêt comme le phare de Ponta dos Rosais et la Vigia da baleia.

Ce phare, situé dans la zone nord-ouest, a été mis en service en 1958. Abandonné depuis 1980, à cause des dégâts engendrés par un séisme, il continue d’offrir un point de vue privilégié sur l’océan et la faune sous-marine depuis São Jorge.

Pour s’y rendre, il faut traverser des routes parsemées d’hortensias et d’interminables pâturages. De quoi avoir envie de s’arrêter tous les kilomètres.

Les falaises de São Jorge
Les pâturages de São Jorge devant le mont Pico
Le phare de Ponta dos Rosais
Vue depuis la Vigia da baleia
Les falaises de São Jorge

Le Parque Florestal das Sete Fontes

Sur São Jorge, il est également possible de visiter le Parque Florestal das Sete Fontes. Ce n’est pas ce que l’on considérait comme un immanquable si votre temps est compté sur l’île, mais le parc est très bien aménagé et a la particularité d’offrir de très beaux espaces verts et de loisirs. Une jolie découverte, où encore une fois, on a apprécié la quiétude des lieux.

le Parque Florestal das Sete Fontes

L’usine du Queijo de São Jorge

Enfin, nous ne pouvions pas quitter l’île de São Jorge sans aller visiter l’une des usines, où est confectionné le fameux Queijo de São Jorge. Le fromage de São Jorge est en effet l’un des plus réputés du Portugal. Moyennant quelques euros, il est possible de découvrir ses secrets de fabrication, ses différents stades d’affinages et de goûter à quelques produits. La visite n’est pas très longue, mais elle a le mérite de dévoiler une nouvelle facette de São Jorge, au travers du quotidien de ses habitants.

Où dormir à São Jorge ?

À l’instar des autres îles que nous avons précédemment parcourues, São Jorge n’est pas très étendue. Il est donc possible de loger un peu partout sur celle-ci et de pouvoir en faire le tour en quelques jours. Les principaux points d’intérêt étant facilement reliables entre eux. Cependant, il est bon de savoir que les routes y sont beaucoup plus sinueuses que sur les autres îles. Si vous ne prévoyez pas de la parcourir dans son intégralité, on vous recommande alors de loger du côté de Velas.

Velas, c’est la ville principale de São Jorge . Elle abrite les plus grosses infrastructures de celle-ci, dont un port qui possède une liaison avec Pico et l’aéroport qui est situé à une dizaine de minutes de celle-ci.

Les autres coins de l’île sont un peu moins desservis, mais il y a également de quoi trouver son bonheur du côté de Calheta et Topo sur la partie sud.

la ville de Velas

De notre côté, nous avions loué un charmant Airbnb à Urzelina, une petite commune située à une dizaine de minutes de Velas. Comme à Flores, l’offre hôtelière est très limitée à São Jorge et les logements sont vite pris d’assaut. On a un peu tardé à se décider et l’appartement que nous avions repéré à Velas, nous est passé sous le nez. C’est pour cela que l’on s’est rabattu sur celui-ci, mais si c’était à refaire, nous opterions pour un logement directement à Velas.

En ce qui concerne notre Airbnb, si celui-ci vous intéresse, il était très spacieux, propre et plutôt bien équipé. Le seul bémol que nous aurions à noter est la salle de bain qui était quelque peu exiguë. Mais au-delà de ça, nous avons eu tout le confort nécessaire pour nos 3 jours sur place. Notre hôte Maria était d’une gentillesse incroyable, malgré le fait qu’elle ne parlait pas très bien anglais et très serviable. On vous le recommande bien évidemment si vous devez vous rendre sur São Jorge.

Les moulins de São Jorge

Où manger à São Jorge ?

São Jorge n’est pas très bien fournie en restaurant et c’est peut-être l’île où l’on a le moins bien mangé des cinq que l’on a visitée. Nous avons tout de même fait une belle découverte qui est celle du restaurant Fornos de Lava, un établissement familial plutôt réputé à São Jorge.

Rien qu’au niveau du cadre, nous avons été conquis. Lorsque l’on pénètre à l’intérieur de celui-ci, on entre dans une grande pièce ronde avec un plafond en bois, qui donne l’impression de se trouver dans une immense cabane. À l’extérieur, une splendide terrasse, offre un incroyable panorama sur l’île de Pico et sa montagne.

Lors de notre visite, nous étions très peu nombreux et nous avons été extrêmement bien accueillis par la maitresse des lieux, qui a fait l’effort de nous présenter les plats en français.

Je dois avouer que j’étais un peu lassée de manger du poisson et je mettais donc rabattue sur une escalope de poulet plutôt banale. Mais Seb avait opté pour le poisson du jour, un boca negra pêché le matin même qui était à tomber. Malgré le prix légèrement élevé (une vingtaine d’euros pour le poisson), je dois avouer qu’il m’a un peu fait regretter mon choix.

restaurant Fornos de Lava

Quoi qu’il en soit, nous avons énormément apprécié notre expérience dans cet établissement, où encore une fois aux Açores, on a pu déguster une cuisine locale à base de produits frais et régionaux. Et l’on vous l’assure, il est vraiment difficile de trouver mieux à São Jorge.

C’est là-dessus que s’est achevée notre expérience à São Jorge et plus généralement notre voyage aux Açores. Nous avons littéralement adoré notre séjour dans ces îles volcaniques du bout du monde et l’on vous recommande vivement d’en faire rapidement de même avant que celles-ci soient envahies par les hordes de touristes.

Comme d’habitude, on reste à votre disposition si vous avez des questions pour y répondre.

À très vite pour de nouvelles aventures.

Voyagement vôtre

Vos commentaires

Me notifier
avatar
Ernesto Castanha
Invité

Bonjour
Oui, l’île est magnifique, ça en vaut la peine.
votre visite.

Ernest

Sébastien
Voyagement vôtre

Merci Ernesto 🙂

Laury
Invité

C’est tout simplement incroyable en terme de paysages ! Tes photos sont aussi sublimes !
Encore un lieu à ajouter à sa bucket list, merci pour cette belle découverte. Je découvre ton blog et j’aime beaucoup !

À très vite,
Laury

Sébastien
Voyagement vôtre

Hello et merci pour ces beaux compliments Laury.
Nous sommes bien contents que notre blog ait pu te faire découvrir les Açores. C’est un archipel qui vaut vraiment le détour !

A bientôt !

wpDiscuz