Açores : la sauvage île de Flores

Salut les voyageurs,

Aujourd’hui cap sur l’île de Flores, deuxième étape de notre séjour aux Açores.

Pour ceux qui ne la situent pas très bien, sachez que celle-ci fait partie du groupe occidental de l’archipel avec Corvo. Et pour l’anecdote, vous serez contents d’apprendre que c’est par la même occasion, le bout de terre le plus à l’ouest de l’Europe !
Nous n’y sommes restés que quelques jours, mais ce fut amplement suffisant pour en saisir le contraste avec Sao Miguel. Située environ à 1h15 de vol de cette dernière, on peut dorénavant affirmer que Flores a un côté nettement plus sauvage et que l’on s’y sent quelque peu coupés de la civilisation.

Que voir à Flores ?

Lors de notre passage, nous avons pu faire un tour assez complet de l’île. Sa superficie ne dépassant pas les 145km², c’est tout à fait réalisable en quelques jours.

La Reserva Florestal Natural das Caldeiras Funda e Rasa

La première chose que nous avons été voir, ce sont les caldeiras, toutes situées dans des réserves naturelles. La première, la Reserva Florestal Natural das Caldeiras Funda e Rasa abrite les deux cratères du même nom, les caldeiras Funda et Rasa. Si vous aimez les lacs d’eau bleue, vous serez satisfaits.
Pour la petite histoire, c’est sur ces chemins de terre que l’on a mis à l’épreuve pour la première fois notre Nissan Micra de location ^^. En effet, dans les réserves, le bitume laisse souvent place à des sentiers. Pas d’inquiétude cependant, ça reste tout de même praticable ;).

La caldeira Funda
La caldeira Rasa

La Rocha dos Bordões

En chemin pour la deuxième réserve de l’île, nous nous sommes arrêtés pour voir la Rocha dos Bordões. De prime abord, c’est un simple miradouro comme vous en trouverez tant d’autres, sauf qu’ici vous pouvez y observer une formation rocheuse particulière. Constitué d’un ensemble de colonnes de basalte, aux dernières heures du jour, cet orgue de pierre reflète les lumières du couchant. Malheureusement pour nous, nous avons dû nous contenter du soleil de la journée, car les nuages étaient de la partie en soirée.

La Rocha dos Bordões

La Reserva Florestal Natural do Morro Alto e Pico da Se

Arrivés à la Reserva Florestal Natural do Morro Alto e Pico da Se, nous avions le choix entre aller voir les caldeiras ou monter au sommet du Morro Alto. Nous nous sommes rendus en premier à proximité des caldeiras Negra et Comprida. Le stop est rapide, mais le point de vue est vraiment agréable. La différence de couleur entre les deux lacs, qui sont pourtant juste voisins, en fait un lieu assez photogénique. Dans un deuxième temps, nous nous sommes dirigés vers le Morro Alto. Le sommet est accessible à pied, mais aussi en voiture. C’est avec notre fameuse Micra tout terrain que nous y sommes montés. On a bien cru qu’elle n’arriverait jamais en haut ^^. Une fois sur place, vous vous retrouvez devant un joli panorama battu par les vents. Et vous êtes par la même occasion, au sommet de l’île de Flores. 😉

Les caldeiras Negra et Comprida
Vue depuis le Morro Alto

Fajã Grande et ses alentours

Non loin de là se trouve le village de Fajã Grande. C’est le village le plus occidental d’Europe. Il abrite quelques plages et surtout plusieurs piscines naturelles. Depuis sa zone balnéaire, on peut y apercevoir la Poço do Bacalhao, une des cascades de l’île. Oui, car si on ne vous l’a pas encore dit, sachez qu’à Flores, il y a des caldeiras, mais il y a surtout des chutes d’eau par dizaine.
Les plus belles que l’on ait pu observer se situent non loin de Fajã Grande. Ce sont les Poço Ribeira do Ferreiro. Cachées au milieu de la forêt, il faut marcher un gros quart d’heure pour tomber devant ce paysage de rêve. Ce n’est pas moins d’une dizaine de cascades qui se jette dans un petit lac. Surement LA chose à voir sur Flores !

Poço Ribeira do Ferreiro
La baie de Fajã Grande
Lolo devant les chutes

Qui dit Açores, dit randonnée

Enfin comme toute île des Açores, y faire un passage sans y randonner serait un sacrilège. En effet, même si le caillou n’est pas grand, il abrite tout de même quelques sentiers bien sympathiques comme le PR1FLO, qui relie Ponta Delgada à Fajã Grande. Nous voulions boucler cet aller de 13km le long de la côte ouest, mais le chemin était trop boueux à cause de la météo des jours précédents. Nous nous sommes donc rabattus sur le sentier Fajã de Lopo Vaz, une randonnée assez courte qui vous permet de descendre sur une plage de sable noir.

En bas du Fajã de Lopo Vaz

Visiter les villages

Pour finir, s’il vous reste du temps, ou si comme nous la météo fait un peu des siennes, vous pouvez visiter les différents villages de l’île. Personnellement, on en a vite fait le tour, car à vrai dire, ils sont tous plus ou moins petits. Dans un premier temps, il y a évidemment Santa Cruz, la capitale qui a de jolies piscines naturelles très bien aménagées. Ensuite, il y a Ponta Delgada, un village de pêcheur un peu isolé tout au nord et enfin il y à Lajes das Flores, la commune où nous avons séjourné. Dans l’ensemble, il n’y a pas un intérêt majeur à en faire le tour, mais comme l’île est vraiment petite, on fait rapidement un passage dans ces différents endroits.

Santa Cruz
Santa Cruz

Où loger à Flores ?

Comme on vous le disait précédemment, l’île est de taille réduite, donc a priori on peut loger presque partout pour un court séjour. Tout sera plus ou moins accessible. Ce que l’on a noté toutefois, c’est que la partie sud est à privilégier : Fajã Grande, Santa Cruz la capitale ou encore Lajes das Flores, la deuxième « plus grande ville ». Ponta Delgada elle, n’est desservie que par une seule route, ça la rend de ce fait moins accessible que les autres et vous forcerait à couvrir plus de distance si vous y résidiez.

L’offre globale de logement sur Flores est assez limitée, on vous conseille donc de réserver en avance et de ne pas trop y tenter le last minute. Dans notre cas, nous n’avions plus d’hôtels ou presque quand nous avons regardé et nous avons dû nous rabattre sur un AirBnb plutôt moyen à Lajes das Flores. Le bon côté dans cette histoire, c’est que nous avons pu faire la connaissance de Joachim, un voisin allemand expatrié très sympa ! Ce dernier nous a bien renseigné sur les environs et sur le mode de vie des locaux. De ce qu’on a pu observer, il était fait pour s’établir sur Flores ^^. Il a fui le stress des grandes villes allemandes pour la zénitude de ce petit bout du monde.

Où manger à Flores ?

Pour clore la parenthèse de Flores, rien de mieux que de finir sur une note gourmande ! Dans l’ensemble, la gastronomie açoréenne y est bien représentée. Contrairement à Sao Miguel, n’espérez pas y trouver un McDonald. Il n’y a que de la nourriture locale !
Et pour nous, la palme revient sans conteste à La Casa do Rei (4.5/5 sur Tripadvisor) ! Un restaurant conseillé par notre ami Joachim et où nous sommes retournés à deux reprises. 😉 Les prix n’y sont pas aberrants, les produits de bases sont frais, et comme à l’accoutumée aux Açores, les quantités et la qualité sont au rendez-vous !

Et voilà ! C’est terminé pour notre expédition sur la petite île de Flores. On espère que ça vous convaincra d’y faire un passage. Pour le moins que l’on puisse dire, c’est que l’île nous a plu dans son ensemble notamment pour son petit air de bout du monde. Si vous avez des questions, comme d’habitude n’hésitez pas à nous laisser un commentaire ou à nous contacter sur nos réseaux sociaux. Nous ferons au mieux pour vous répondre 🙂 À bientôt pour notre prochaine étape sur l’île de Faial !

Voyagement vôtre

Vos commentaires

Me notifier
avatar
Estelle
Invité

Oh ben mince le restaurant Casa do Rei on n’a pas du tout aimé (extrêmement salé). Notre air bnb nous l’avait aussi conseillé.
Mais sinon Flores est trop trop belle, notre île coup de coeur. En plus je vois que vous avez pu voir le centre de l’île sans les nuages, c’est encore plus beau. Nous on a eu une super météo pendant 7 jours mais le centre de l’île était absolument tout le temps dans le brouillard, on a tenté notre chance 4 fois en 7 jours. C’est pas faute d’avoir essayé.

Charlotte
Invité

C’est magnifique, vous me faites rêver avec cet article! Moi qui cherche une destination pour cet hiver je la garde de côté! Merci pour cette belle découverte!!!! 😀

wpDiscuz