• Lac Moraine Parc national de Banff Canada

3 jours au Parc national de Banff le joyau du Canada

Hello les voyageurs,

On vous retrouve aujourd’hui pour la suite de nos aventures dans les Rocheuses canadiennes, avec le plus bel endroit de ces dernières : le parc national de Banff.

Avec une superficie de 6 641 km², celui-ci offre une multitude de paysages tous plus incroyables les uns que les autres. Si le début de notre voyage nous avait déjà mis quelques claques visuelles, il n’en était rien à côté de ce que nous avons pu vivre ici. Les couleurs irréelles des lacs et les sommets à n’en plus finir comptent parmi les plus belles choses que nous avons pu voir au Canada.

Comment accéder au parc ?

Créé en 1885, le parc national de Banff est le plus ancien parc national canadien. C’est d’ailleurs en son sein qu’est né le tourisme dans les Rocheuses. Situé à 120 km à l’ouest de Calgary, il dispose d’une position géographique idéale, au cœur des Rocheuses, avec au nord le parc national de Jasper et à l’ouest les parcs nationaux de Yoho et de Kootenay. Il fut inscrit pour son centenaire, en 1985, au patrimoine mondial de l’UNESCO avec les autres parcs des montagnes Rocheuses canadiennes.

Plaine des Six Glaciers Parc national de Banff Canada

Que faire dans le parc national de Banff ?

Lake Louise

Notre première étape dans le sublime parc national de Banff fut l’un de ses lacs les plus emblématiques : le célèbre Lac Louise. Berceau du tourisme dans les Rocheuses, le Lac Louise est sans doute le lac le plus fréquenté de la région. La foule se presse effectivement en masse pour admirer la sublime couleur de son eau et le panorama offert sur les montagnes en arrière-plan ne laisse personne indifférent. Ce spectacle est encore plus exceptionnel au lever du soleil et il faut donc être très matinal pour en profiter comme il se doit.

Les parkings des lacs sont en effet très souvent complets vers 6 h/7 h du matin et un système de navettes a de ce fait été mis en service en 2017 pour fluidifier le trafic dans le parc. Si vous n’avez pas la chance de trouver un emplacement sur l’un de ces derniers, vous pouvez réserver une place dans l’une des navettes qui effectue le trajet de 6 h à 18 h 30 (tarif de 15 $ par personne aller-retour).

Plain of Six Glaciers

Afin de fuir un peu la foule présente aux abords du lac, nous nous sommes ensuite orientés vers la randonnée de la Plaine des Six Glaciers. Il s’agit d’un magnifique sentier d’une longueur de 5,3 km aller (niveau : intermédiaire, dénivelé positif : 365 m). Il faut bien compter deux bonnes heures pour effectuer l’ascension, mais une fois là-haut, on reste subjugués par la beauté de cette vallée glaciaire panoramique.

Pas rassasiés de ces merveilleux paysages, on décide de ne pas redescendre par ce même chemin, mais de bifurquer sur le sentier du Haut-Plateau, qui relie la randonnée de la Plaine des Six Glaciers à celle du Lac-Agnès. En route, on en profite pour faire des haltes aux spots de Little Beehive et Big Beehive, deux points de vue qui offrent un splendide panorama sur le Lac Louise et le Château Fairmont, situés en contrebas. Sur le trajet, ne manquez d’ailleurs pas la petite tea house, tellement typique.

La redescente par le sentier du Lac Agnès se fait elle plutôt rapidement puisque la longueur de celle-ci est de seulement 3,4 km pour un dénivelé similaire à celui de la Plaine des Six Glaciers. Sur cette randonnée, nous avons encore pu découvrir deux très beaux lacs : le Lac Agnès et le Lac Mirror.

Si vous souhaitez vous aussi réaliser cette boucle pour profiter pleinement du Lake Louise, comptez au final 14,6 km et 5 bonnes heures de marche pour effectuer l’entièreté du trajet. On vous recommande également de randonner dans le même sens que nous. Un couple d’amis a essayé de faire celle-ci en débutant par le sentier du Lac Agnès, mais le tronçon en lacets conduisant à Big Beehive est plutôt raide et il aura eu raison de leur motivation pour la suite.

Si vous êtes un peu moins férus de randonnées ou souhaitez partir sur quelque chose de moins éprouvant, nous avions également noté le sentier menant jusqu’au belvédère « Fairview ». Long de 1 km avec un dénivelé de 100 m et d’une durée de 45 min aller, ce court sentier offre un premier point de vue sur le Lac Louise et l’Hôtel Fairmont. Enfin, comme dans les autres parcs, il est également possible de faire du canot sur le lac. On s’entend que naviguer sur le lac le plus emblématique des Rocheuses a un coût et il nous semble qu’il faut donc compter pour cela dans les 95 CAD de l’heure.

Moraine Lake

Nous avons passé notre deuxième journée dans le parc national de Banff, au cœur de celui qui deviendra notre coup de cœur dans les Rocheuses : le Lac Moraine.

Cette fois encore, nous avons dû nous montrer très matinaux (avec un lever à 5 h) pour pouvoir profiter de cette merveille. Comme au Lac Louise, les parkings sont effectivement pris d’assaut dès l’aube par les touristes pour photographier le somptueux spectacle du lever de soleil sur le Lac Moraine et la vallée des 10 pics. Si vous faites partie de la team lève-tard, pas d’inquiétude. Vous pouvez comme pour le Lac Louise, profiter de la navette qui vous conduit du village de Lake Louise au Lac Moraine pour 15 dollars par personne aller-retour.

Nos efforts n’ont malheureusement pas été récompensés ce jour-là, car le ciel était nuageux et ce n’est clairement pas le plus emblématique sunrise que l’on ait contemplé. Cependant, le cadre reste enchanteur et on ne se lasse pas de la magnifique couleur de l’eau du lac. C’est typiquement le genre de lieu que l’on a beau avoir vu 1000 fois en photo, mais qui réussit tout de même à nous hypnotiser une fois devant.

Par ailleurs, nous n’avons malheureusement pas eu le temps de randonner autour du Lac Moraine, car d’autres points de vue nous attendaient, mais sachez que celui-ci est un formidable terrain de jeu pour les marcheurs. Nous avons entre autres repéré les sentiers de la Tour de Babel ou du Col Sentinel (niveau difficile), qui passent tous deux par la Vallée des Dix Pics. Bien entendu, vous pouvez aussi découvrir le Lac Moraine en canot, comme les autres lacs des Rocheuses.

Johnston Canyon

Après avoir bien profité du Lac Moraine, nous mettons le cap sur le Johnston Canyon, que nous avions repéré sur Instagram. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un canyon qui a été sculpté par les eaux tumultueuses de la rivière Bow. Deux sentiers composent le Johnston Canyon : les Lower Johnston Falls et les Upper Johnston Falls (distance de 5 km, niveau facile, dénivelé positif : 236 m).

Les premières sont bien évidemment les plus populaires, car les plus facilement accessibles. On vous conseille cependant de pousser votre chemin jusqu’aux Upper Johnston Falls qui sont tout aussi impressionnantes. La visite est gratuite et demande bien deux bonnes heures pour en faire le tour. Encore une fois, il est recommandé de venir assez tôt pour ne pas se retrouver à faire la queue pour prendre en photo les cascades.

Si vous n’êtes pas totalement rassasiés, il est possible de faire 3 kilomètres supplémentaires jusqu’aux Ink Pots, des sources d’eaux bouillonnantes aux diverses nuances de vert et de bleu.

Lake Minnewanka

Le Lac Minnewanka doit son nom aux premières nations : « Minn-Waki » signifiant lac des esprits. La légende raconterait qu’une ville fantôme serait enfouie sous les eaux. Ce dernier est un lac semi-artificiel d’origine glaciaire, qui fournit d’importantes ressources énergétiques à la région. Il est par ailleurs une réserve naturelle ouverte aux visiteurs pendant l’été afin qu’ils puissent s’adonner à différentes activités nautiques (bateau, plongée sous-marine), à la pêche ou à l’escalade. Nous avons plutôt bien aimé ce lac, qui était pour le coup beaucoup plus fréquenté par des locaux que des hordes de touristes. L’endroit est idyllique pour profiter de la quiétude du lieu et se relaxer.

Vermilion Lakes

Nous avons terminé cette deuxième journée par les Lacs Vermilion, un ensemble de trois lacs desquels il est conseillé d’admirer le coucher de soleil sur les montagnes environnantes. Le lieu est très beau et l’on ne peut que vous recommander d’aller vous aussi découvrir ce cadre enchanteur. Si comme nous, vous vous y rendez en été, on vous conseille de vous munir d’un bon répulsif antimoustique, car ils sont légion autour des lacs.

Lacs Vermilion Parc national de Banff Canada

La promenade des Glaciers (Icefields Parkway)

Nous avons dédié notre troisième journée à Banff à la somptueuse route panoramique qui relie les parcs de Banff et Jasper : la Promenade des Glaciers. Longue de 230 kilomètres, la Highway 93 abrite de nombreux sites remarquables, qui comptent parmi les plus beaux endroits des Rocheuses. Nous vous parlerons bien évidemment de cette route dans un prochain article, mais voici une petite liste des différents spots que l’on peut retrouver dans le parc national de Banff : le Lac Herbert, le Lac Hector, le glacier Crowfoot, la rivière Bow, le Lac Peyto et le canyon de Mistaya.

Informations pratiques

  • Le parc national de Banff est ouvert toute l’année.
  • Le tarif journalier est de 10,00 $ par personne. Mais si comme nous, vous prévoyez de visiter plusieurs parcs nationaux, vous pouvez opter pour la carte d’entrée découverte de Parcs Canada. Celle-ci s’élève à 69,19 CAD pour une personne ou 139,40 CAD pour un groupe.
  • Au niveau des logements, nous avons pour notre part, fait le choix de séjourner une nuit près du Lac Louise et une nuit à Banff pour être au plus près des centres d’intérêt du parc. On ne vous cache pas que ces deux nuits ont pas mal pesé sur notre budget. Si vous souhaitez vous excentrer un peu d’un point de vue économique, il semble que la ville de Canmore soit l’endroit le plus indiqué où loger.

Et voilà pour notre aventure dans le magnifique parc national de Banff. Vous vous en doutez nous avons adoré ce dernier. Nous aurions encore pu y rester des jours sans nous ennuyer et avons déjà noté certaines activités que nous aimerions faire si nous avions la chance d’y retourner un jour. Parmi celles-ci, il y a l’exploration des Cave & Basin (des sources sulfureuses naturelles) et la randonnée qui mène à l’Observatoire météorologique du Mont-Sulphur, que l’on peut également atteindre avec le téléphérique de Banff Gondola.

Comme d’habitude, n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire si vous avez des questions, on se fera un plaisir d’y répondre.

On vous retrouve très bientôt pour la suite de nos aventures dans les Rocheuses canadiennes.

Voyagement vôtre

2020-07-30T20:17:41+02:00 30 juillet 2020|Alberta, Amérique, Canada, Road trip|0 commentaire

Laisser un commentaire