2 jours en amoureux en Alsace !

Salut les voyageurs,

Cette semaine, on a choisi de vous emmener en Alsace, une des plus belles régions de France à n’en pas douter. 🙂

En novembre dernier, on a effectivement profité du long week-end du 11 novembre pour aller visiter les deux villes emblématiques de la région, Colmar et Strasbourg, avant que celles-ci ne soient prises d’assaut par le rush des marchés de Noël.

Autant le dire tout de suite, même si on a apprécié notre visite, la meilleure période pour aller en Alsace est sans conteste celle des marchés de Noël. J’en garde des souvenirs « magiques » lorsque mes parents m’y ont emmené plus jeune. Si vous projetez d’y aller prochainement, le printemps semble être une bonne période également, car c’est toujours appréciable de voir une ville fleurir de nouveau.

Colmar, la Venise Alsacienne

Des deux villes, Colmar a définitivement été notre coup de cœur notamment grâce à son petit côté pittoresque.

Son centre-ville est très petit et l’on en fait rapidement le tour en un après-midi. Nous avons ainsi dû arriver durant la fin de matinée, et ayant un peu l’estomac dans les talons, on a très vite été attirés par le Marché Couvert de Colmar, une sorte de Boqueria Alsacienne, où l’on retrouve de nombreuses spécialités locales. En bons gloutons que nous sommes, nous n’avons pas résisté à l’achat de quelques bretzels pour nous mettre en appétit. 🙂

Nous avons ensuite remonté le quai de la poissonnerie, où l’on a pu admirer nos premières maisons colorées, en direction du centre-ville afin de trouver un endroit où manger.

Le Marché Couvert
La Lauch

Après avoir rapidement avalé une bruschetta au Bistrot Gourmand (qui a l’air de faire des brunchs à tomber), nous sommes allés flâner dans sa vieille ville.

Notre premier coup de cœur aura été pour la Petite Venise, le quartier le plus charmant et célèbre de la ville alsacienne. Traversé par la rivière Lauch, le quartier se compose de nombreuses maisons à colombages toutes plus colorées les unes que les autres et construites au bord de l’eau. Il est ainsi possible de visiter Colmar sur des petites barques, comme pour la ville italienne, d’où le surnom de Petite Venise. Autant vous dire que l’on a été charmés par ce quartier qui est officiellement devenu notre lieu favori à Colmar.

La Petite Venise

On a ensuite poursuivi notre visite dans la vieille ville vers trois maisons emblématiques de celle-ci : la Maison Pfister, la Maison des têtes et le Koïfus. La première est probablement la maison la plus connue de Colmar. Elle ne se visite pas, mais nombre de touristes se pressent devant elle pour admirer ses façades et notamment ses peintures murales. On n’a évidemment pas échappé à la règle. 🙂 La seconde, la Maison des têtes, est une autre maison reconnue du centre de la ville. Il n’est pas non plus possible de visiter son intérieur, mais contempler les cent six têtes qui ornent sa façade suffit à satisfaire ses visiteurs. Enfin, la dernière maison est le Koïfus, également appelé Ancienne Douane, qui comme son nom l’indique, était un lieu de taxation de marchandises importées et exportées au XVe siècle. Aujourd’hui, il a trouvé une seconde vie, en accueillant de nombreuses manifestations et activités publiques.

Le Koïfus
La Maison Pfister
La Maison des têtes

Afin de parfaire notre visite des lieux emblématiques de Colmar, nous sommes allés faire un tour vers le musée Unterlinden. Nous n’avons pas visité celui-ci parce qu’il se faisait un peu tard pour se lancer dans une visite au musée et nous n’en avions pas vraiment l’envie, mais le bâtiment dans lequel se trouve celui-ci, un ancien couvent dominicain mérite à lui seul le détour. Au-delà de ce musée, Colmar abrite également un Musée du Jouet et le Musée Bartholdi (le créateur de la Statue de la Liberté), qui semblent également mériter qu’on s’y intéresse de plus près.

En parlant de la Statue de la Liberté, sachez qu’une réplique de la Statue de la Liberté new-yorkaise existe à la sortie de la ville. Au milieu d’un rond-point, elle est difficilement ratable.

Les fenêtres alsaciennes

Où loger?

En ce qui concerne le logement, nous avions opté pour un logement à la sortie de Colmar afin de perdre le moins de temps possible le lendemain matin pour nous rendre à Strasbourg. On a par ailleurs profité d’une nuit gratuite gagnée sur hôtels.com pour séjourner à l’hôtel Le Roi Soleil Prestige, un beau 3 étoiles à qui nous n’avons rien à reprocher. La chambre était très grande, la literie parfaite et je crois que je n’ai jamais vu une salle de bain aussi propre. Le petit-déjeuner était en outre très bon et copieux. Finalement, le seul hic d’un tel hôtel peut résider pour certains dans sa localisation, puisqu’il se situe en bordure de la ville. On avoue que d’ordinaire on évite généralement ce type d’hôtel à cause de ce dernier point, mais pour le coup la localisation nous arrangeait cette fois-ci et nous a permis de profiter d’un très bel hôtel à un prix très compétitif.

Strasbourg, la capitale de l’Europe

Nous avons consacré la seconde journée de notre week-end (ou du moins une bonne partie de celle-ci) à la visite de Strasbourg.

Strasbourg est la plus grande et la plus connue des villes d’Alsace. Elle possède un riche patrimoine historique et architectural et son centre-ville est d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Nous nous sommes garés en dehors de la ville sur un parking gratuit (pour économiser quelques euros) et avons pris le tramway jusqu’à la Place de l’Homme-de-fer, d’où nous avons commencé notre visite. La place est située en plein centre-ville de Strasbourg, et depuis celle-ci nous avons ensuite pu nous déplacer entièrement à pied.

Notre première halte fût la Place Kléber, qui est la plus grande et la plus réputée des places de la ville. Celle-ci a été construite en hommage au général Kléber, qui participa aux guerres Révolutionnaires de Napoléon. La Place est particulièrement jolie, notamment grâce aux nombreuses maisons d’époque qui la bordent. En période de fête, un énorme sapin de Nöel est d’ailleurs placé en son centre, ce qui la rend encore plus sympa.

La rue des Grandes Arcades

Nous avons ensuite continué notre route vers la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, qui est littéralement l’emblème de la ville. Construite à partir du XIIe siècle, la Cathédrale est considérée comme l’un des plus hauts bâtiments religieux d’Europe. Pour bon nombre, elle est un véritable bijou architectural et fait la fierté des habitants de la ville. Pour notre part, on a essentiellement contemplé son architecture extérieure, car il y avait une messe à l’intérieur. On peut cependant vous assurer que rien que les détails de ses façades valent le détour et on en est restés admiratifs.

La Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg
La Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

On a ensuite longé le quai des Bateliers, d’où l’on peut admirer de très belles maisons à colombages datant des siècles précédents et d’où l’on peut profiter d’une très belle vue sur le Palais du Rohan, qui se trouve de l’autre côté de l’Ill, le fleuve traversant Strasbourg.
Pour l’anecdote, le Palais du Rohan est un magnifique bâtiment construit par un évêque au XVIIIe siècle et qui abrite aujourd’hui plusieurs musées tels que le musée archéologique, le musée des Arts Décoratifs et celui des Beaux Arts. On ne s’est pas attardé dans les musées, mais le Palais mérite un petit détour, simplement pour contempler son extérieur.

Le Palais du Rohan
Le quai des Bateliers

Après cette brève halte, nous nous sommes ensuite dirigés vers le quartier de la Petite France, qui fût notre coup de coeur strasbourgeois. À l’instar du quartier de la Petite Venise à Colmar, on a adoré ce quartier composé de très belles maisons à colombages construites au bord de l’eau. Le quartier de la Petite France est beaucoup plus grand que celui de la Petite Venise à Strasbourg et c’est appréciable de pouvoir passer d’une rive à l’autre grâce aux différents ponts. Le seul hic réside dans le fait que ce quartier est beaucoup plus touristique que celui de Colmar et perd donc un peu de son charme à cause de cela. Malgré cela, il reste selon nous, le plus bel endroit de Strasbourg.

La Petite France
L'Ill
L'Ill
Les fenêtres alsaciennes

Pour terminer notre visite du centre de Strasbourg, nous nous sommes ensuite rendus vers les Ponts couverts et le barrage Vauban. Les premiers regroupent un ancien complexe de fortification formé de trois tours massives, qui à l’époque permettaient de contrôler l’accès à la ville par l’Ill. Le barrage Vauban, qui est une grande écluse, se situe lui juste à côté et offre une terrasse panoramique qui permet d’avoir une très jolie vue sur la ville.

Le barrage Vauban
Les canaux strasbourgeois
L'Ill

C’est sur cette dernière visite que s’est achevée notre journée à Strasbourg. Nous avons ensuite rebroussé chemin en direction de la Place de l’Homme-de-fer pour attraper le tramway et récupérer notre voiture. Nous voulions en effet profiter des quelques heures qui nous restaient pour aller nous promener dans la campagne alsacienne et visiter quelques caves.

La visite des caves

Il est en effet difficilement envisageable de se rendre en Alsace sans s’arrêter dans l’une des nombreuses caves de la région. Il y en a énormément entre Colmar et Strasbourg, notamment sur la route des vins …
Pour notre part, nous avons choisi de nous arrêter dans celle de Turckheim. En toute honnêteté, on ne connaissait pas du tout avant d’y aller. Sébastien avait recherché des classements sur les meilleurs vins d’Alsace et celle-ci semblait ressortir du lot, d’où notre choix. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la visite de celle-ci s’est plutôt bien passée, on a été bien conseillés et l’on est très satisfaits du vin que l’on a ramené.

La cave de Turckheim

C’est sur ces derniers mots que nous allons clore cet article. On espère vous avoir donné envie d’aller découvrir cette belle région d’Alsace et l’on attend vos retours avec impatience si tel est le cas.

Voyagement vôtre
Catégorie: CityTrip, France, Récit

Vos commentaires

Me notifier
avatar
Ladymilonguera
Invité

Tu me donnes envie d’y prévoir une escapade….

Aurore
Invité

Jolies photos!
J’ai eu la chance de découvrir Strasbourg en décembre 2015 pour le marché de Noel, et Colmar et sa région en décembre 2016. C’est vraiment beau l’Alsace,j’ai bcp aimé ces weeks ends !

Léonor
Invité

J’adore ce type d’architecture, c’est tellement joli ! J’ai déjà été à Colmar mais je ne m’en souviens pas vraiment. Quant à Strasbourg, je pense n’y avoir jamais été. Il faudrait que je retourne dans cette région, peut-être à l’époque des marchés de Noël du coup :).

Stephanie
Invité

C’est une super région, j’adore son architecture !