• parc national de Yoho canada

1 journée au Parc national de Yoho

Hello les voyageurs,

Après les Parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers, on vous retrouve aujourd’hui pour vous raconter une nouvelle étape de notre voyage dans l’Ouest canadien : le parc national de Yoho.

Avec une superficie de 1 313 km², le parc national de Yoho est le plus petit parc des Rocheuses canadiennes. Il est cependant réputé pour abriter de nombreux sentiers de randonnées menant à de somptueuses cascades et des sommets vertigineux à travers des paysages spectaculaires.

Pour la petite anecdote, c’est d’ailleurs pour les schistes de Burgess situés dans le parc national de Yoho que les Rocheuses canadiennes furent inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1984.

Bordé au sud par le parc national de Kootenay et à l’est par le parc national de Banff, le parc dispose d’une situation géographique idéale. Il est ainsi facile d’y accéder en voiture depuis les villes de Banff, Lake Louise ou Golden.

Parc national de Banff canada

Que faire dans le parc national du Yoho ?

À l’instar des autres parcs que nous avons pu découvrir, les activités récréatives sont nombreuses dans le parc national du Yoho. En hiver, il est possible de s’adonner aux raquettes, à l’escalade de glace et au ski. En été, ce sont la pêche, le vélo et la randonnée pédestre qui sont plébiscités.

Nous avons pour notre part consacré une journée au parc national de Yoho, avec au programme les visites du Natural Bridge, du magnifique lac Émeraude et de l’impressionnante cascade Takakkaw Falls.

Le Natural Bridge.

Le premier arrêt de notre journée fut celui du pont naturel surplombant la rivière Kicking Horse. De ce point de vue, on peut contempler la rivière, qui prend sa source à partir des champs de glace Wapta et Waputik, se frayait un chemin entre les rochers.

Le lac Émeraude.

Le lac Émeraude est probablement le joyau du parc national du Yoho. La couleur de l’eau est tout simplement sublime et le paysage digne d’une carte postale canadienne. Pour nous éloigner un peu de la foule, nous avons choisi de faire la randonnée autour du lac. Le sentier d’une longueur de 5,2 km est très accessible puisqu’il est sans dénivelé. Il faut compter environ deux bonnes heures pour effectuer la boucle. Sauf, si comme nous vous avez affaire à des averses, qui vous forceront à accélérer un peu votre promenade.

En outre, si vous souhaitez profiter pleinement du lac Émeraude, il est bien évidemment possible de faire un tour de canoë sur celui-ci. De mémoire, le tarif était d’environ 80 CAD pour une heure de location. Essayez d’y aller assez tôt si l’expérience vous tente, car il y a vite beaucoup de monde sur le lac.

Les chutes Takakkaw.

La dernière étape de notre journée dans le parc national de Yoho fut celle des chutes Takakkaw. Situées à quelques kilomètres, du lac Émeraude, celles-ci comptent parmi les plus impressionnantes que l’on ait vues au Canada. Il y a plusieurs points de vue disponibles pour les photographier sous différents angles et il est également possible de s’approcher au plus près de celles-ci pour admirer toute leur puissance. Attention toutefois, vous risquez d’être mouillés 😉

Informations pratiques.

  • Le parc est ouvert toute l’année, mais de nombreuses installations sont fermées d’octobre à mai.
  • Le tarif journalier est de 10,00 $ par personne. Si comme nous, vous prévoyez de visiter plusieurs parcs nationaux, vous pouvez opter pour la carte d’entrée découverte de Parcs Canada. Celle-ci s’élève à 69,19 CAD pour une personne ou 139,40 CAD pour un groupe.
  • Au niveau des logements, nous avons pour notre part, fait le choix de séjourner à Lake Louise, car nous avions prévu de visiter le lac du même nom tôt le lendemain matin. Si vous planifiez cependant de rester plusieurs jours dans le parc national de Yoho, il semble que la ville de Field soit l’endroit le plus indiqué où loger.

Et voilà pour notre expérience dans le parc national du Yoho. Si nous avions eu un peu plus de temps, nous aurions probablement ajouté à notre itinéraire les randonnées menant au lac O’Hara et aux chutes de Wapta. Les deux ayant l’air sublimes. Si vous avez des questions sur notre excursion dans le parc national de Yoho, n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire auquel on se fera un plaisir de répondre.

On vous retrouve bientôt pour la suite de nos aventures dans les Rocheuses canadiennes.

Voyagement vôtre

2020-06-25T14:04:46+02:00 25 juin 2020|Amérique, Canada, Colombie-Britannique, Road trip|0 commentaire

Laisser un commentaire