Zion : nos premiers pas en Utah

Salut les voyageurs,

Dernièrement, on vous emmenait à la découverte de Las Vegas et de ses nombreuses tentations. Changement de décor aujourd’hui puisqu’on met le cap sur l’Utah, sa terre rouge emblématique et une de ces cinq merveilles.

La première étape de notre périple en Utah était effectivement le Zion National Park. Tout comme Yosemite et la Vallée de la Mort, Zion fait partie des parcs nationaux américains gérés par le National Park Service. Si vous optez pour un parcours semblable au nôtre, le pass « America the Beautiful » devient rentable à partir de ce parc, dont l’entrée seule coûte 30$/véhicule.

C’est donc en tout début d’après-midi que nous avons décidé de quitter Las Vegas pour rejoindre Kanab, une petite ville charmante située à une heure de route de Zion, où nous avions trouvé un logement. Trois heures séparaient les deux villes sur le papier. Mais cela, c’était sans compter l’aide précieuse de notre GPS qui s’est obstiné à vouloir nous faire traverser le parc et qui a de ce fait prolongé notre itinéraire d’une bonne heure. Ajoutée à cela l’heure de décalage qui sépare les états du Nevada et de l’Utah, nous sommes finalement arrivés à la nuit tombée à Kanab. Le trajet nous a ainsi semblé interminable. Heureusement que la route empruntée en Utah était très belle et rattrapait le manque d’intérêt de celle traversée en quittant Las Vegas.

Coucher de soleil sur la Virgin River
Coucher de soleil sur le parc de Zion

Où loger ?

Avec le recul, Zion est certainement le parc où l’on estime avoir le plus mal géré notre réservation d’hôtel. C’est pourquoi nous souhaitons vous faire part de notre expérience dans le paragraphe qui suit.

Comme dans les autres parcs nationaux américains, deux solutions de logements plus ou moins onéreuses s’offrent à vous : à l’intérieur ou à l’extérieur du parc.

Pour ce qui est de séjourner à l’intérieur du parc, la ville de Springdale semble toute désignée pour découvrir Zion. Située à cinq minutes du Visitor Center du parc, les hôtels y sont légion pour une ville de cette superficie et vous n’avez même pas besoin d’utiliser votre voiture, car une navette vous permet de rejoindre directement le parc depuis le centre-ville. Là où le bât blesse comme toujours, c’est que comme pour Yosemite, les prix y sont vraiment excessifs et qu’il faudra vous y prendre très en avance pour trouver une chambre à un tarif accessible. L’autre solution pour loger à l’intérieur du parc reste le camping. Nous ne l’avons pas expérimenté, mais on a pu lire que les places étaient extrêmement rares durant la haute saison et qu’il fallait mieux s’y prendre plusieurs mois à l’avance également.

La seconde alternative consiste à dormir à l’extérieur du parc, ce que nous avons fait de nouveau. Nous avions donc élu domicile à Kanab, où nous avions réservé deux nuits à l’hôtel Canyons Lodge (4,5/5 sur Tripadvisor), qui proposait de charmants petits lodge. On a adoré ce logement, que l’on a vraiment trouvé trop mignon et original. Bien qu’un peu exiguës, les chambres sont très propres et le personnel est très avenant. Il en va de même pour la ville de Kanab qui est également très jolie et qui abritait quelques restaurants très atypiques, dont le Rocking V Cafe, où l’on a mangé le meilleur burger de nos vacances.

Les chevaux du ranch
Le burger du Rocking V Cafe

Comme nous vous l’évoquions précédemment, le point négatif de cette ville est son emplacement par rapport au parc. Étant située à l’est de celui-ci, si vous venez de Las Vegas, vous devrez traverser le parc pour rejoindre votre hôtel. Ce qui fait mine de rien, un bon bout de chemin, quand vous avez quelques heures de conduites dans les pattes.
Cependant, si vous choisissez de faire notre parcours dans le sens inverse, nous pensons que Kanab est une super étape à faire avant de visiter Zion, car vous viendrez de l’est et vous passerez naturellement par la ville pour arriver au parc.

A l’instant présent, quitte à louer à l’extérieur du parc, on se dit que nous aurions peut-être dû nous intéresser un peu plus à la ville de Hurricane, située à une trentaine de minutes du Visitor Center de Zion et qui était sur notre route en venant de Las Vegas. La ville, bien que moins jolie que Kanab, propose pas mal d’hôtels dans des tarifs équivalents à ceux de cette dernière.

Notre journée au cœur du parc

C’est donc aux aurores que le 24 septembre dernier, nous avons choisi de nous mettre en route pour le parc de Zion. J’insiste sur cette date puisqu’il s’agissait du « National Public Lands Day », c’est-à-dire que ce jour-là, tous les parcs nationaux du pays étaient gratuits et que de ce fait, il y avait foule.

Nous avons pu faire ce premier constat lors de notre arrivée dans le parc. Nous voulions effectivement faire la randonnée Canyon Overlook Trail de bon matin, car nous avions pu lire que le parking était très petit et qu’il fallait donc venir tôt pour espérer avoir une place.
Quelques bouchons à l’entrée du parc nous ont donné des sueurs froides, mais plus d’inquiétudes qu’autre chose finalement, puisque nous avons réussi à poser rapidement la voiture sur ledit parking, les autres véhicules continuant pour la plupart leur trajet vers l’ouest du parc.

Le Canyon Overlook Trail

Le Canyon Overlook Trail est une randonnée très agréable qui commence par de petites marches au bord de la route et qui évolue ensuite en un sentier à flanc de falaises. Pas d’inquiétudes, le chemin est très facile et les paysages sont superbes. Le trail débouche d’ailleurs sur un magnifique panorama du Canyon de Zion. On a particulièrement apprécié faire cette randonnée de bon matin, car nous étions quasiment les seuls à la faire à ce moment-là et l’on a donc pu profiter du canyon rien que pour nous. 🙂

Panorama depuis le Canyon Overlook Trail
Lauralee dans le canyon
Panorama depuis le Canyon Overlook Trail
Sébastien face au canyon

Après ce premier aperçu fort sympathique du Zion, on a décidé de continuer notre route vers le Visitor Center du parc pour choisir une nouvelle randonnée. Le parc propose effectivement de nombreuses excursions aussi sublimes les unes que les autres. Nous étions initialement intéressés par celles des Narrows et d’Angels Landing.

La randonnée des Narrows consiste à remonter la superbe Virgin River en passant au cœur des immenses parois de grès du Canyon. Malheureusement pour nous, il avait énormément plus les jours précédents, la rivière était très trouble et le niveau de l’eau plutôt élevé. Après avoir un peu échangé avec les rangers, on a vite compris que les conditions n’étaient pas optimales. Nous n’étions pas suffisamment équipés et l’on avoue que l’on n’avait pas très envie de randonner avec nos appareils photo en ayant de l’eau jusqu’à la taille.

Notre second choix de randonnée était l’Angels Landing Trail. Il s’agit très probablement de la randonnée la plus connue du parc de Zion, mais également la plus difficile avec ses 450 mètres de dénivelé. En toute honnêteté, ce n’est pas cela qui nous inquiétait le plus (surtout après la randonnée de Yosemite), mais plutôt son dernier kilomètre qui suit le sommet d’une crête très étroite avec 300 mètres de vide de chaque côté. Grâce aux informations glanées au Visitor Center, on s’est de plus rendu compte qu’en raison du « National Public Lands Day », il serait compliqué de monter rapidement dans une navette pour atteindre le point de départ de la randonnée et de faire l’aller/retour de celle-ci avant la tombée de la nuit.

On avait effectivement pu faire l’expérience de l’énorme affluence provoquée par celui-ci puisqu’en traversant le parc après notre première randonnée, nous avons dû mettre une heure pour trouver un endroit où garer la voiture dans la vallée et il fallait de nouveau attendre une petite heure avant de pouvoir monter dans une des navettes qui sillonnent le parc. C’est donc un peu à contrecœur, et parce que nous avions déjà eu un aperçu de la vue sur le Canyon avec le Canyon Overlook Trail, que nous avons décidé de renoncer à Angels Landing, pour nous orienter vers une randonnée plus courte, mais qui nous offrirait un autre point de vue sur le parc.

L’Emerald Pools Trail

On a donc choisi d’opter pour l’Emerald Pools Trail, une petite randonnée qui se compose en fait de trois tronçons : le Lower Emerald Pool Trail, le Middle Emerald Pool Trail et l’Upper Emerald Pool Trail. L’intérêt de cette randonnée était de découvrir les trois piscines naturelles des différents points et des cascades. Malheureusement, en y allant fin septembre, il n’y avait pas beaucoup d’eau dans les cascades. Pour ceux qui s’y rendraient en avril par contre, cela doit être top.

Virgin River
Cascade du Emerald Pools Trail

Malgré cela, on a plutôt apprécié cette randonnée, excepté sa première partie sur laquelle il y avait beaucoup trop de monde. La route est effectivement goudronnée et il s’agit donc de la randonnée empruntée par toutes les familles. On a dû slalomer entre les poussettes pour se frayer un chemin, ce à quoi nous n’étions pas franchement habitués jusqu’à maintenant dans les parcs américains. Les deuxième et troisième parties sont bien plus cools, car on monte tout doucement à travers de petits sentiers vers les autres piscines naturelles et il y a donc beaucoup moins de monde. Celles-ci sont d’ailleurs bien plus sympas et offrent de jolis points de vue sur la vallée.

Formation rocheuse, Emerald Pools Trail
Vue de puis le Emerald Pools Trail
Vue de puis le Kayenta Trail

En fin de compte, on a plutôt bien apprécié ce premier aperçu du parc de Zion, malgré un petit goût d’inachevé. On continue de penser que si le parc n’avait pas été autant saturé, notre expérience en aurait été que meilleure. Si vous souhaitez vous aussi vous rendre à Zion, on ne peut que vous recommander comme pour Yosemite de bien calculer votre jour de visite et d’éviter les week-ends où il y a vraiment trop de monde. Pour ce qui est des randonnées, on a énormément apprécié celle que nous avons faite le matin, mais pour celle de l’après-midi on vous recommande quand même de vous orienter sur quelque chose de moins prisé et aseptisé.

The great Arch, Zion

C’est sur ces derniers mots que nous allons vous laisser pour cette semaine. Comme toujours, n’hésitez pas à nous partager vos expériences ou ressentis sur Zion en commentaires. On est curieux de connaître vos impressions sur ce parc. On vous donne rendez-vous très prochainement pour découvrir notre seconde étape dans le bel état de l’Utah avec le parc de Bryce Canyon.

Voyagement vôtre

Vos commentaires

Me notifier
avatar
Stephanie
Invité

Ces paysages sont magnifiques ! Ca donne très envie d’y aller 🙂

Voyagement vôtre
Voyagement vôtre

Merci Stéphanie. Evidemment, on se demande même pourquoi tu n’y es pas déjà ! :p

itinera magica
Invité

Cet article est un régal. Super intéressant, et vos photos sont sublimes. J’ai adoré Bryce Canyon, mais je n’ai pas vu Zion, et en voyant vos photos, je le regrette, vous l’avez sublimement mis en valeur. J’épingle ça sur Pinterest illico <3 Bravo, superbe reportage

Voyagement vôtre
Voyagement vôtre

Merci beaucoup Ariane. Ton commentaire nous fait très plaisir. C’est motivant de voir que notre récit ait pu te faire voyager un tant soit peu.

PAVLENA
Invité

bonjour, je pars faire un petit tour du coté de l’ouest américain au mois de mai. nous allons faire une halte de deux nuits une journée entière à ZION, et j’ai vu que nous pouvions faire une boucle : « soit middle emerald soit Lower E + un bout de Upper et puis finir par Kayenta trail qui du coup nous emmène à l’arrêt Grotto. Impossible de trouver des avis la dessus ! ni sur la boucle, ni sur le fait de prendre en 1er Middle ou Lower puisqu’ils sont parallèles…et mènent tous deux au upper E

Sébastien
Voyagement vôtre
Hello, je ne connais pas trop le Middle Emerald Pool Trail puisque nous avons fait la boucle Lower -> Upper -> Kayenta. (voir ici) Ce que je peux te dire par contre, c’est que la partie Lower ne m’a pas vraiment plu. Je l’ai trouvé vraiment trop simple et pourtant je ne suis pas un marcheur chevronné. Le chemin est très bien aménagé, voire un peu trop, donc tu te retrouves avec beaucoup de monde (des poussettes, des enfants, etc.). De plus au début de l’automne les cascades ne sont pas très fournies, mais ça, ça ne devrait pas trop… Lire la suite...
wpDiscuz