From Paris to San Francisco : 3 jours dans la City by the Bay

Salut les voyageurs,

Chose promise, chose due : on vous retrouve aujourd’hui pour entamer notre longue série d’articles sur notre périple aux États-Unis. Pour cela, on met directement le cap sur la première étape de notre road trip : San Francisco, ou communément appelé la City by the Bay.

Nous avons rejoint la ville depuis Paris sur un vol direct Air France. À peine débarqués de notre A380, nous avons sauté dans le BART, la navette reliant l’aéroport au cœur de San Francisco, pour rejoindre notre hôtel. Le prix du ticket varie en fonction de la distance parcourue pour rejoindre votre destination. Dans notre cas, nous avons dû payer environ 9$ par personne pour rejoindre la station Powell St, située en plein centre-ville. À moins que vous logiez à Oakland, c’est probablement ce que vous devrez débourser.

San Francisco : Le casse tête du logement

Le choix de l’hôtel n’a pas été une mince affaire. Surtout en raison des prix qui sont juste fous dans cette ville. À tel point, que même les Airbnb semblent s’aligner sur les tarifs démentiels de l’hôtellerie. Nous avons dû choisir entre un logement à un prix plus ou moins “abordable” dans un quartier éloigné ou glauque la nuit et entre un établissement dans un quartier plus pratique, mais plus cher.

Nous avons finalement opté pour une chambre dans l’hôtel Fusion (3.5/5 sur Tripadvisor), situé à deux pas d’Union Square. Rien à redire au niveau de la localisation, c’est vraiment en plein centre de San Francisco et nous avons donc pu profiter de toutes les commodités à proximité à pied. En ce qui concerne la chambre et l’hôtel en lui-même par contre, nous avons été un peu déçus. On avait lu ici et là que les chambres étaient petites, mais on ne s’attendait pas à ce qu’elles le soient à ce point. Pour vous décrire la chose, une fois que nous avions posé nos deux valises et nos deux sacs à dos dans celle-ci, on ne pouvait plus trop circuler. On a donc dû entasser nos affaires dans un coin et éviter de trop les éparpiller pendant trois jours. Ce point mis à part, la chambre était néanmoins propre et la salle de bain fonctionnelle bien qu’un peu petite et défraîchie. Le personnel a été plutôt sympathique avec nous, contrairement à ce qu’on avait pu lire sur différents sites et l’hôtel propose même un petit-déjeuner gratuit, bien qu’un peu sommaire (Il faut aimer le gras au petit déjeuner. Au menu : donuts ou donuts).

Au final, on a trouvé que les prestations de cet hôtel étaient suffisantes pour une halte de trois jours, mais que vis-à-vis du prix, il est possible de trouver bien mieux dans le même quartier.

Nos premiers pas San-Franciscains

Passées ces formalités, il était temps pour nous de nous atteler à la visite de San Francisco. On doit vous avouer que nous n’avons pas été super productifs au cours de cette première après-midi et avons donc décidé de profiter des quelques heures qui nous restaient avant le coucher du soleil pour aller faire un tour du côté de Chinatown.

San Francisco est réputée pour avoir la plus grande communauté chinoise hors d’Asie. Plus de 100 000 chinois habitent en effet ce quartier, aujourd’hui considéré comme une “ville dans la ville”. Située au croisement des rues Bush Street et Grant Avenue, son entrée est ornée d’une immense porte chinoise composée de trois pagodes : la Dragon Gate. Une fois franchie, une longue rue bordée de restaurants, de magasins de souvenirs et d’aliments d’origine asiatique s’est offerte à nous.

Dragon Gate de Chinatown

Si nous avions au départ l’ambition de la remonter jusqu’au bout, le décalage horaire et l’heure tardive ont finalement eu raison de nous. Nous avons donc quitté Chinatown et avons occupé le reste de notre soirée à chercher de quoi nous restaurer et rattraper nos heures de sommeil.

Jour 1 : Premières découvertes

City Hall of San Francisco

On a commencé notre première journée complète à San Francisco en nous rendant à Alamo Square. Pour cela, nous avons descendu la rue Market Street et avons fait une halte devant l’hôtel de ville de San Francisco. On a un peu hésité au début, mais après avoir passé un portique de sécurité digne de ceux que l’on trouve dans les aéroports, celui-ci se visite bel et bien. Si ce n’est pas la visite du siècle, ça reste néanmoins un très joli bâtiment et on ne regrette pas d’y avoir consacré quelques instants.

City Hall of San Francisco
City Hall of San Francisco
City Hall of San Francisco

Les Painted Laidies

Nous avons ensuite repris notre ascension en direction d’Alamo Square, un quartier résidentiel qui abrite les célèbres Painted Ladies, une rangée de maisons à l’architecture victorienne et aux couleurs pimpantes. Et à San Francisco, le terme ascension prend tout son sens. Pour pouvoir contempler la vue sur la ville depuis la colline d’Alamo, il aura fallu suer nos premières gouttes et perdre nos premières calories. En effet, arpenter la ville à pied, est synonyme de bien des efforts tant la ville est vallonnée… Mais ça, nous allions bientôt le découvrir 🙂

Painted Ladies

C’est donc après avoir lézardé un moment au soleil à contempler les Painted Ladies et la vue sur San Francisco que nous nous sommes remis en route dans l’autre sens en direction du Pier 33, où nous avions rendez-vous pour le ferry menant à l’île d’Alcatraz.

Union square

En traversant Union Square, on en a profité pour faire une pause Lunch et goûter à notre premier fast-food américain chez Carl’s Jr. Bien que sympa, les burgers Carl’s Junior ne finiront pas en haut de notre classement. Pour ce qui est d’Union Square, la place elle aussi est sympa. On sent vraiment que c’est le centre commerçant de la ville et si vous aussi vous vous rendez à San Francisco, sachez que c’est l’endroit idéal pour vous faire plaisir chez Macy’s et Victoria’s Secret.

Union Square

L’île d’Alcatraz : Retour dans un passé proche

15h30, nous voilà arrivés et fin prêts à embarquer pour le ferry devant nous emmener à Alcatraz. Ici, la mécanique est bien huilée. L’embarquement est rapide et efficace. Nous sommes arrivés légèrement en avance et n’avons presque pas attendu.

Le trajet en direction de l’île dure une vingtaine de minutes. Une fois débarqués, on vous explique sommairement le fonctionnement de l’île et vous invite à monter en direction de l’entrée de la prison (et oui, même sur Alcatraz, ça grimpe). On vous remet ensuite un audioguide dans votre langue et c’est parti pour la visite, qui dure environ deux heures. Mais libres à vous de prendre le temps que vous souhaitez.

On a particulièrement aimé la visite d’Alcatraz. L’audioguide est très bien fait et on a trouvé ça super intéressant de découvrir les conditions de vie des prisonniers de l’île (notamment le célèbre Al Capone) et leurs tentatives d’évasion. En outre, l’île offre un superbe panorama sur la ville de San Francisco et rien que pour cela, elle vaut le déplacement.

Panorama sur San Francisco depuis Alcatraz
Alcatraz
Alcatraz
Alcatraz
Coucher de soleil sur Alcatraz

Fisherman’s Wharf : Une ambiance et des lions

De retour sur le port, nous en avons profité pour aller faire un tour du côté du Pier 39 et de Fisherman’s Wharf. Ce quartier situé sur le front de mer est très célèbre, car il abrite de nombreux musées, boutiques et restaurants de fruits de mer. Bien que très touristique, c’est l’un des endroits que l’on a préféré lors de notre court séjour à San Francisco. On a adoré arpenter ses différentes ruelles et on a bien profité de l’ambiance super animée qui y règne. Mention spéciale pour le Pier 39, qui bien que peu rempli, nous aura quand même permis de clore notre journée devant les lions de mer.

Bubba Gump
Fisherman's Wharf
Fisherman's Wharf
Pier 39

Jour 2 : Escapade le long de la baie

On avait décidé pour cette deuxième journée de traverser le Pont du Golden Gate à vélo. L’idée était d’en profiter pour longer la baie et nous rendre jusqu’à Sausalito par la suite.

Fraîchement réveillés, on a donc sauté pour la première fois dans un Cable Car, en direction de Fisherman’s Wharf, où se trouvent des dizaines et des dizaines de loueurs de vélos.

Cable Car

Nous avons de notre côté opté pour la société Blazing Saddles, que nous avions repéré au préalable sur Internet et qui proposait une réduction de 20% si on pré-réservait sur son site. Avec le recul, on ne vous recommanderait pas celle-ci plus qu’une autre : sa boutique est un peu difficile à trouver, les vélos sont loin d’être ceux en meilleur état et son personnel n’est pas super sympathique. En outre, on s’est rendu compte sur le chemin que tous les loueurs proposent sensiblement la même réduction. Si cela en intéresse cependant certain, sachez qu’on avait opté pour la formule “journée” à 32$.

Golden Gate Bridge

Pour ce qui est de notre parcours, nous nous sommes donc rendus jusqu’au pont en longeant la baie. La balade le long de la baie est super agréable et on ne peut que vous recommander d’aller y faire un tour. Quand au pont, il est aussi imposant qu’on l’imaginait.

Vue sur Alcatraz depuis la baie
Golden Gate Bridge
Golden Gate Bridge
Golden Gate Bridge

Nous ne sommes malheureusement pas allés plus loin qu’à sa moitié, les jambes ayant fait défaut à une partie d’entre nous suite aux 20km de la veille. La météo n’arrangeant rien, c’est une véritable purée de pois qui s’est déversée sur le pont, le dissimulant presque complètement aux regards.

Nous avons donc décidé d’abandonner l’idée d’aller jusqu’à Sausalito et de faire demi-tour. Initialement, on voulait changer de plan et aller visiter le Golden Gate Park, mais on était déjà pas mal avancé dans l’après-midi et nous avions peur de ne pas pouvoir rendre les vélos avant l’heure de fermeture du magasin.

On a donc pris la décision de repartir en direction de Fisherman’s Wharf afin de rendre nos vélos et d’improviser là-bas ce qu’on ferait ensuite.

Arrivés sur place, on a décidé de flâner encore un peu dans ce quartier qui nous avait tant plus la veille et de manger un bout (Oui parce que le vélo ça creuse !). On s’est d’ailleurs dit que ce serait bien bête de partir de San Francisco sans tester les spécialités locales et avons donc opté pour un plat de poissons frits. Ça ne vaut pas “Il Pescato Cucinato”, mais c’était tout de même très bon.

Fisherman's Wharf
Fisherman's Wharf

Cable Car : Terminus ! Fin du séjour

On a finalement dû quitter Fisherman’s Wharf sur les coups de 17h et faute de temps pour le Golden Gate Park, nous avons décidé de remonter à pied jusqu’en au haut de Lombard Street afin d’admirer la vue sur la baie et Alcatraz. Nous avons ensuite emprunté une dernière fois le Cable Car pour retourner à l’hôtel, le soleil couchant dans le dos.

Cable Car
Vue de Lombard Street
Lombard Street
Cable Car

C’est sûr ces dernières impressions que s’est achevé notre passage à San Francisco. Nous avons bien apprécié ce premier aperçu de la ville qui nous a donné envie d’y revenir. Avec un peu plus de temps, nous aurions probablement fait un tour du côté du parc du Golden Gate et des quartiers de Mission et Castro. Mais ce sera pour une prochaine fois.

Pour le moment, nous avons pris la route en direction de Yosemite et vous donnons rendez-vous prochainement pour découvrir, pour nous, le plus beau parc des États-Unis.

Voyagement vôtre

Vos commentaires

Me notifier
avatar
Stephanie
Invité

Dommage d’avoir manqué Castro, Ocean Beach, Haight Ashbury… c’est vrai que 3 jours ça passe très vite, il faudra revenir 🙂

Voyagement vôtre
Voyagement vôtre

Oui c’est sûr que c’est dommage, on était hyper déçus en partant. Mais 2,5 jours sur place, c’est vraiment très court, surtout qu’on a mal géré en mettant Alcatraz en plein milieu. Mais comme tu le dis, ce sera l’occasion de revenir ! 🙂

tania
Invité

ah ça me rappellle de bons souvenirs
j y étais pour mon premier voyage aux Usa 13 jours en Californie dont 4 à SF j ai adoré
ah Market street nous la traversions en prenant le tramway Fdepuis Casto
merci pour la ballade

Voyagement vôtre
Voyagement vôtre

Merci à toi aussi pour ton témoignage 🙂

Aurore
Invité

J’ai adoré SF, on avait dégoté un Rbnb pas trop mal placé, autour de 60 dollars la nuit. Un magnifique souvenir !

wpDiscuz