Death Valley : la traversée du désert

Salut les voyageurs,

L’aventure continue pour nous dans l’Ouest américain et nous nous dirigeons aujourd’hui vers de tout nouveaux décors encore inconnus à nos yeux.

Mammoth Lakes

Après avoir sillonné la magnifique Tioga Road, nous avons décidé de faire une halte à Mammoth Lakes, une charmante station de ski californienne. Il semblerait qu’en hiver, Mammoth Lakes soit la station de prédilection des habitants de la côte ouest pour dévaler les pentes. Pour notre part, c’est plutôt un décor estival que nous avons eu sous les yeux, ce qui n’enlève rien au charme montagnard de Mammoth Lakes. Le temps d’un instant, on a d’ailleurs eu un peu le sentiment de se retrouver dans nos Alpes françaises ou tout du moins une station de ski européenne.

Mammoth Lakes

C’est peut-être notre hôtel au style typiquement autrichien qui nous a donné ce ressenti. Durant cette escale, nous avons effectivement séjourné au Alpenhof Lodge (4/5 sur Tripadvisor) qui s’est révélé être une très agréable surprise. Les commentaires que nous avions lus sur cet établissement avant de partir étaient plutôt mitigés et nous redoutions donc un peu la mauvaise surprise. Ce fut en fin de compte tout l’inverse: nous avons eu une très grande chambre avec un lit immense, le plus grand du voyage (oui même plus grand que celui de Vegas), la salle de bain était propre, bien qu’un peu petite. C’est également dans cet hôtel que nous avons pu profiter du meilleur petit déjeuner de notre voyage. Peut-être avons-nous été chanceux ou peut-être ne sommes-nous pas si exigeants que ça finalement ? Toujours est-il que l’on ne peut que vous recommander cet hôtel si vous aussi vous faites une halte à Mammoth Lakes. Le rapport qualité/prix y est imbattable.

Pour ce qui est de Mammoth Lakes, étant arrivés en fin d’après-midi, nous n’avons pu visiter que son centre. Comme toute station de ski qui se respecte, on y trouve essentiellement des complexes hôteliers, des boutiques de vêtements et accessoires de ski et des restaurants. On a d’ailleurs pu constater que nombre de ces derniers avaient l’air hyper alléchants et nous avons jeté notre dévolu sur le Smokeyard (4/5 sur Tripadvisor) pour notre dîner. Si vous aimez les plats typiquement américains à base de viandes BBQ, foncez, vous allez vous régaler.

Si toutefois vous décidez de rester plus longtemps à Mammoth Lakes, il semblerait qu’il y ait des chouettes points de vue aux alentours qui méritent qu’on s’y attarde comme Convict Lake ou les fameuses chutes de Rainbow Falls.

Death Valley National Park

C’est donc reposés par cette nuit à la montagne que nous avons repris notre route en direction du Death Valley National Park. Certains l’ignorent peut-être, mais la Vallée de la Mort appartient à la liste des parcs nationaux américains gérés par le National Park Service. Si comme nous, vous avez opté pour la visite de plusieurs parcs et donc investi dans le pass «America the Beautiful», il est possible d’utiliser celui-ci pour visiter la Vallée de la Mort. Si ce n’est cependant pas le cas, sachez que l’entrée du parc coûte à l’heure actuelle 20$/ véhicule.

Longue de 13 600 km², la Vallée de la Mort est intégralement située dans le désert des Mojaves et est à ce jour le plus grand parc national américain après l’Alaska. Fidèle à sa réputation, la terre y est aride, la chaleur suffocante et les températures atteignent des niveaux records.

Route de la Vallée de la Mort
Traces de pas dans les dunes de la Vallée de la Mort

Avant de s’attaquer à notre visite de la Vallée de la Mort, il nous semble donc important de rappeler ces quelques recommandations d’usage afin de s’éviter toute mauvaise surprise une fois sur place :

  • Prévoir beaucoup d’eau. Ça peut sembler évident, mais il semblerait que nombreux soient les touristes à minimiser la chaleur qui peut régner dans la Vallée de la Mort. Pour notre part, nous avons donc fait le plein d’eau avant d’entrer dans le parc en achetant 3 gallons d’eau (à savoir qu’un gallon est égal à 3,78L). Cela peut sembler beaucoup de prime abord, mais on n’est jamais trop prudent surtout si l’on doit rester plus longtemps que prévu à l’intérieur.
  • Il est également recommandé de faire le plein d’essence avant. On a croisé dans nos souvenirs qu’une seule station d’essence à Furnace Creek, qui était hors de prix. La traversée de la Vallée de la Mort étant assez longue, il est toujours préférable de prendre ses précautions afin d’éviter la panne sèche en plein désert.
  • Le dernier conseil que l’on peut vous recommander est d’éteindre la climatisation à l’entrée de la Vallée de la Mort (ou tout du moins dans les montées). En effet, si vous utilisez celle-ci pendant trop longtemps, le moteur peut vous lâcher et vous risquez donc de vous retrouver en panne en plein milieu du désert. Ce qui peut s’avérer également très dangereux si vous ne croisez personne pendant un certain temps.

Les immanquables du parc

Mesquite Sand Dunes

Notre première étape dans la Vallée de la Mort fut les Mesquite Sand Dunes. Situées tout près de Stovepipe Wells sur la highway 190, ces dunes de sable sont les plus connues et les plus faciles d’accès que l’on peut trouver dans la Vallée de la Mort. La chaleur n’était pas encore harassante lors de notre visite et on a même pu bénéficier d’un petit vent pour profiter de ce magnifique paysage désertique.

Mesquite Sand Dunes
Mesquite Sand Dunes
Mesquite Sand Dunes
Mesquite Sand Dunes
Mesquite Sand Dunes
Mesquite Sand Dunes

Furnace Creek Visitor Center

Nous nous sommes ensuite mis en route vers Furnace Creek, une petite oasis dans le désert qui abrite quelques hôtels et surtout le Visitor Center du parc. Autant vous dire qu’en arrivant dans le coeur de la vallée, on a clairement senti le changement de climat. Les courants d’air y sont inexistants et la chaleur caniculaire. C’est clairement ici que le nom de la Vallée de la Mort prend tout son sens. On a donc profité de ces quelques instants dans le Visitor Center pour faire un petit tour de l’exposition sur la Vallée de la Mort et nous informer des sites à ne pas manquer.

Furnace Creek Visitor Center

Badwater et Devil’s Golf Course

Notre périple s’est donc ensuite poursuivi du côté de Badwater et Devil’s Golf Course. Le Badwater Basin est reconnu pour symboliser le point le moins élevé du continent en se situant à 86 mètres en dessous du niveau de la mer. Ce qui rend en particulier ce site intéressant, est le désert de sel qui s’y dessine en l’absence d’eau. On se retrouve en face d’un paysage surréaliste, presque lunaire.
À côté du Badwater Basin, on retrouve le Devil’s Glof Course, un vaste champ de cristaux de sel, qui nous offrait également un beau paysage désertique.

Panneau Badwater
Badwater
Badwater
Devil’s Golf Course

Artist’s Palette

On a ensuite fait une halte devant le point Artist’s Palette qui se compose d’un ensemble de roches recouvertes de minéraux de différentes couleurs. Avec les différentes variations de lumière, on se retrouve face à une myriade de couleurs qui rappelle symboliquement une palette de peintures.

Artist’s Palette

Zabriski point

Enfin, la dernière étape de notre visite de la Vallée de la Mort fut le Zabriski point. C’est peut-être l’endroit que nous avons préféré, car il offre un magnifique panorama sur les formations rocheuses du parc. À la tombée du soleil, on se retrouve à admirer une multitude de nuances de couleurs sur les pierres érodées par le vent.

Zabriski point
Seb devant Zabriski point
Lolo devant Zabriski point

C’est sur ce dernier point de vue que nous avons terminé notre journée dans la Vallée de la Mort. Si nous avions eu un peu plus de temps, nous serions probablement allés faire un tour du côté de Racetrack Playa. Ce point est plus difficilement accessible (car niché dans une vallée reculée) et de ce fait bien moins sollicité que les autres. Il ne manque pourtant pas d’intérêt, car il s’agit d’un lac asséché où les rochers se déplacent seuls laissant les traces de leur déplacement apparentes derrière eux.

Où loger ?

À l’instar des autres parcs nationaux américains, plusieurs solutions de logements plus ou moins onéreuses s’offrent à vous à la Vallée de la Mort.

La première consiste à dormir au coeur du parc dans l’un des deux complexes hôteliers : Furnace Creek Inn ou Furnace Creek Ranch. Ils se situent tous deux dans l’oasis artificielle de Furnace Creek dans laquelle se trouve également le Visitor Center. Rien à dire, ils offrent un cadre idéal pour séjourner dans la Vallée de la Mort, et il est de la sorte possible de profiter des couchers et levers de soleil sur la vallée. Par contre, encore une fois, les prix sont excessivement élevés et avoisinent les 200€/nuit à la même période que la nôtre.

La seconde option consiste elle, à vous éloigner un peu du centre du parc. Plusieurs motels existent du côté de Stovepipe Wells Village. Si vous venez de Las Vegas et allez en direction de Yosemite ou San Francisco, ils peuvent être une bonne option pour vous. Mais si à l’inverse, comme nous, vous venez de Yosemite et vous dirigez vers Las Vegas, il est plus judicieux selon nous de privilégier un hôtel en direction de cette dernière. Il existe notamment dans la ville de Pahrump en dehors du parc, une grande quantité de casinos proposant tous un service hôtelier. Les prix y étant très abordables, c’est un bon compromis pour y passer une nuit.

C’est sur cette dernière recommandation que nous allons clore cet article. Nous nous apprêtons maintenant à quitter ce fascinant état de Californie, où en quelques heures nous sommes passés des paysages montagnards de Mammoth Lakes au désert de la Vallée de la Mort, pour rejoindre le Nevada et plus précisément Las Vegas, la Cité de tous les vices.

Voyagement vôtre

Vos commentaires

Me notifier
avatar
Stephanie
Invité

J’ai A-DO-RÉ la Vallée de la mort, j’en ai un souvenir absolument génial (même si au mois d’août c’était un peu chaud mdr)

Sébastien
Voyagement vôtre

En effet, en août il devait y faire plutôt chaud 🙂
On a pu voir les températures records en cette saison au visitor center et ça ne fait pas trop envie ^^ »

Charlène Jiho
Invité

Les paysages sont incroyables oO. !

Sébastien
Voyagement vôtre

En effet ils le sont !
Les paysages désertiques, c’était une première pour nous.

Back to the States
Invité

Merci de nous faire partager votre formidable aventure ! Vos photos sont époustouflantes, tout particulièrement celles de Zabriski Point ! C’est de toute évidence toujours un réel plaisir pour nous de les parcourir.

Enjoy Vegas et à très bientôt !

Voyagement vôtre
Voyagement vôtre

Merci beaucoup!
Encore un commentaire qui nous va droit au cœur et nous motive à continuer 🙂

P.S. : Vegas c’est pour ce soir 😉

Few Miles Away - Zoë
Invité

Vos photos sont sublimes ! J’avais adoré Zabriski point, la vue y est tellement impressionnante.
Par contre je n’ai pas eu l’occasion d’aller à Badwater et Devil’s Golf Course, merci pour la découverte 🙂

wpDiscuz